Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Le projet d’avion de combat franco-allemand fait un pas en avant




Publié par le 13 Février 2020

À terme, cet appareil pourrait remplacer le Rafale et l’Eurofighter. Les députés allemands viennent de donner leur aval pour un tel projet, qui renforce l’idée d’une Europe de la Défense.



Les députés allemands votent en faveur de l'avion de combat du futur

Wikipedia
Wikipedia
C’est un pas de géant que vient de faire le projet d’avion de combat européen, porté difficilement par le couple franco-allemand depuis plusieurs mois. Les députés allemands ont réussi à faire fi des rivalités politiques et industrielles entre la France et son voisin d’outre-Rhin dans ce domaine, en votant en faveur du déblocage de crédits pour ce projet.

Le Bundestag a ainsi donné son accord pour le déblocage de 77 millions d’euros, nécessaires au lancement de la première grande étape du futur avion de combat européen, un appareil censé, à terme, remplacer les chasseurs actuels que sont le Rafale et l’Eurofighter. Au Bundestag, la majorité composée de conservateurs et de sociaux-démocrates, tout comme l’extrême-droite, ont voté pour. Les écologistes et l’extrême-gauche contre.

Un avion qui devrait voir le jour en 2040

Récemment, l’Espagne s’est joint au projet d’avion de chasse européen nouvelle génération. Mais c’est principalement le couple franco-allemand qui est moteur dans cette affaire. Toutefois, malgré leur vote favorable, les députés allemands ont émis quelques conditions. La principale : faire en sorte que le projet de char MGCS, piloté en théorie par les Allemands, avance au même rythme que l’avion de combat.

Les parlementaires d’outre-Rhin ont également demandé à ce que soient accordées des garanties pour que les intérêts des entreprises allemandes soit mieux pris en compte dans ce projet. Cet appareil, qui s’inscrit dans le cadre du programme SCAF (Système de Combat Aérien du Futur), devrait voir le jour en 2040. Une date lointaine pour un projet qui peinait à progresser jusqu’alors, mais qui vient donc d’être relancé.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >