Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Intelligence économique

​Huawei : parangon des nouvelles dynamiques de la guerre économique.

Alors que Huawei a su s’imposer comme le leader du marché des équipements de télécommunications, les autres acteurs, puissances occidentales en tête, grincent des dents. En cause, les liens occultes qui lient le géant de Shenzhen au régime chinois et la concurrence redoutable qu’il impose. Portrait d’un nouveau théâtre de la guerre économique : entre dynamiques publiques et privées, actions légales et occultes.

SuperLopez, l’homme qui emportait les secrets avec lui … dans sa prochaine entreprise

Jose Ignacio Lopez de Arriortua, ou SuperLopez comme il fut surnommé pendant un temps, a défrayé la chronique plusieurs années, au début pour ses performances à General Motors (GM), puis pour le scandale qui a lié GM à Volkswagen dans les années 1990. Petits secrets, trahisons, un nom de super-héros : ce n’est pas de la science-fiction, mais bien un des scandales d’espionnage, qui se solda avec une amende de 100 millions de dollars pour la firme allemande.

Les fâcheuses conséquences de la fausse affaire d’espionnage chez Renault

Dans une angoisse de « guerre économique », le fleuron de l’automobile français Renault a sombré dans une paranoïa généralisée en 2010-2011, licenciant 3 cadres précieux à la suite d’une prétendue affaire d’espionnage industriel. Alors que nous y voyons peu à peu plus clair, ce scandale, qui a fragilisé le climat d’entreprise, se fait encore ressentir aujourd’hui…

​L’oLIGU(E)opole des géants du football

Bien loin des idéaux et de la réalité d’une compétition sportive, les plus grands clubs européens de football travaillent d’arrache-pied à refonder les compétitions européennes dans leur intérêt quasi exclusif, en usant de leur influence dans toutes les administrations et auprès de tous les acteurs d’un épais écosystème.

Installation de Qwant comme moteur de recherche dans les administrations française : cette décision va-t-elle changer les choses ?

Depuis janvier dernier, le moteur de recherche français Qwant est devenu le moteur de recherche installé par défaut dans les administrations françaises. Cette décision a pour but de favoriser cette entreprise nationale mais aussi d’assurer à ses utilisateurs une plus grande protection de leurs données.

MBS & Bezos : Une affaire d’espionnage…

En 2018, Gavin De Becker, le chef de la sécurité du géant Amazon révèle que le téléphone de son patron aurait été piraté dans le but de nuire au milliardaire par le gouvernement saoudien. Ce-dernier a tout de suite nié toute implication dans cette affaire.

Le Bug Bounty, ou payer pour se faire pirater

Payer pour se faire pirater ? Cela a commencé avec le Bug Bounty – la chasse aux bugs – né dans les années 1990 avec l’avènement d’Internet. Ce sont les plus grandes entreprises qui ont ouvert le pas, en rémunérant tout hacker qui découvrirait une faille sur leur site internet. C’est là qu’un marché gagnant-gagnant a vu le jour puisque les entreprises pouvaient sécuriser leurs plateformes sans y consacrer énormément de temps tandis que des pirates pouvaient utiliser leurs compétences à bon escient et être rémunérés.

Pourquoi Ambatovy a réussi là où Daewoo a échoué ?

En mars 2009, Daewoo Logistics perdait le plus gros contrat de location de terres de l’histoire, conclu un an auparavant avec le gouvernement malgache. Quelques mois plus tard, un consortium de trois sociétés prenait possession de la mine de nickel la plus rentable au monde, Ambatovy. Comment expliquer l’échec de l’un et la réussite de l’autre ?

METI, JETRO : dans les coulisses de l’industrie japonaise

Dans la seconde moitié du XX° siècle, le Japon a connu un miracle économique qui a fait de son modèle industriel une référence pour les pays occidentaux et de ses champions nationaux des acteurs mondiaux. Derrière Toyota, Panasonic ou encore Mitsubishi se cache la main du gouvernement et ses techniques d’intelligence économique, incarnées par le METI et le JETRO.

L’affaire Carlos Ghosn : une illustration de l’intelligence économique à la Japonaise

L’affaire Carlos Ghosn a passionné la presse internationale pendant plus d’une année, avec son lot de rebondissements, d’intrigue politique et d’évasion spectaculaire. Malgré tout, les vraies raisons de l’arrestation de Carlos Ghosn ne sont pas seulement d’ordre fiscales, mais relèvent aussi de manœuvres économiques et politiques, dans les coulisses de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, comme l’expliquait l’ancien PDG. Son ambition, ses erreurs et les faiblesses de Renault lui auront finalement coûté sa place.
1 2 3 4