Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Décès du général Jean-Louis Georgelin : une vie dédiée à la Nation




Publié par Jean-Baptiste Le Roux le 21 Août 2023

Le général Jean-Louis Georgelin, ancien chef d'état-major des Armées et figure clé dans la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, a tragiquement perdu la vie lors d'une randonnée dans les Pyrénées.



Un parcours militaire remarquable

Jean-Louis Georgelin Wikipedia
Jean-Louis Georgelin Wikipedia
Entré à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1967, le général Georgelin a gravi les échelons avec détermination. Après avoir servi en tant qu'instructeur et aida de camp du chef d'état-major de l'armée de Terre, il s'est distingué à l'international en suivant les cours du Command and General Staff College aux États-Unis. Sa carrière l'a ensuite conduit à des postes de direction au sein de l'État-major de l'armée de Terre, ainsi qu'à des responsabilités au 153e RI.

Sa capacité à guider et à inspirer s'est poursuivie lorsqu'il a été nommé adjoint au chef de cabinet militaire du Premier ministre, puis promu général avec des responsabilités en Bosnie-Herzégovine. Ses compétences et son leadership l'ont finalement amené à devenir chef d’état-major particulier du président Jacques Chirac, puis chef d’état-major des armées.

Engagement et dévouement jusqu'au bout

Le général Georgelin était également connu pour sa droiture et son franc-parler, en particulier lorsqu'il s'agissait de protéger l'intégrité de l'armée. Lors de controverses liées aux réformes du ministère des Armées, il a œuvré pour éviter les "chasses aux sorcières", rappelant les conséquences néfastes de telles pratiques dans le passé. Son approche réfléchie et son souci de préserver l'honneur des forces armées ont été largement reconnus.

Sa retraite de l'armée n'a pour autant pas signifié la fin de son service à la nation. Nommé grand chancelier de l'ordre national de la Légion d'honneur et chancelier de l'ordre national du Mérite, il a continué à servir avec distinction. Mais l'un de ses rôles les plus mémorables a été sa nomination en tant que représentant spécial du président de la République pour superviser la reconstruction de Notre-Dame de Paris, témoignant ainsi de sa polyvalence et de son engagement sans faille envers la France.



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 21:26 Police du ciel : une hausse des interventions en 2023