Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L'armée indienne prend possession de ses premiers chasseurs Rafale




Publié par le 30 Juillet 2020

C'est l'aboutissement d'un feuilleton long de plusieurs années. Cinq chasseurs Rafale portant pavillon indien ont décollé de Mérignac lundi 27 juillet dernier.



L'Inde s'équipe enfin de chasseurs Rafale

Wikipedia
Wikipedia
Enfin. Lundi 27 juillet dernier, la base aérienne de Mérignac vivait à l'heure indienne. En début de semaine, cinq chasseurs Rafale arborant le drapeau indien ont décollé de cette base afin de rejoindre la base d'Ambla pour intégrer l'escadron "Golden Arrows". Pilotés par des pilotes indiens, ces Rafale sont les premiers d'une commande de 36 chasseurs à être enfin livrés.

Pour rejoindre leur nouvelle affectation, ces chasseurs vont devoir parcourir plus de 6.500 kilomètres pour rejoindre le nord de l'Inde. Ils ont été affectés à Ambala, à 200 kilomètres des frontières pakistanaises et chinoises. Deux États avec qui l'Inde entretient des relations compliquées. L'aboutissement d'un feuilleton industriel, et une démonstration de force.

Une commande de 36 chasseurs

Pour rejoindre leur destination, les chasseurs Rafale indiens seront ravitaillés tout au long du vol par l'Armée française. À noter qu'avant le décollage, les pilotes et les mécaniciens indiens présents à Mérignac ont reçu un entraînement complet prodigué par les équipes de Dassault, et par l'armée française. 

Dassault s'est félicité du bon déroulement de la livraison des premiers appareils de cette commande de 36 chasseurs. Il faut dire que malgré la pandémie de Covid-19, aucun retard n'a été pris sur le calendrier dans cette affaire, qui remonte déjà à plusieurs années. Officiellement désormais, le Rafale entre en service dans l'armée indienne. 




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >