Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

On connaît les noms des cinq futures frégates de défense et d’intervention




Publié par le 24 Octobre 2019

La ministre des Armées, Florence Parly, était à Lorient jeudi 24 octobre pour inaugurer le chantier de la première des cinq frégates de défense et d’intervention (FDI).



Florence Parly chez Naval Group

Wikipedia
Wikipedia
On revient toujours à Lorient. Du moins, pour Florence Parly. En tant que ministre des Armées, elle a de nombreuses occasions de se rendre dans la ville bretonne, qui abrite notamment le centre d’entraînement des commandos marine, mais également le chantier de Naval Groupe. Après s’y être rendue déjà deux fois, Florence Parly est revenue chez Naval Group jeudi 24 octobre pour une inauguration un peu spéciale.

Elle a ainsi pu assister à la cérémonie de découpe de la première tôle de la première des cinq nouvelles frégates de défense et d’intervention (FDI), qui doivent être livrées à la Marine nationale d’ici à 2030. Des bâtiments nouvelle génération, embarquant 125 hommes, des navires de combat numériques, polyvalents et lourdement armés que l’Hexagone espère bien réussir à exporter facilement.

La Grèce décidée à acheter deux frégates de défense et d'intervention

L’occasion également pour Florence Parly de dévoiler les noms de ces futurs bâtiments de guerre. La ministre des Armées a ainsi annoncé que ces frégates "à hauteur d’homme" porteront le nom de "grands bâtisseurs de la Marine" : l’amiral Ronarc’h, l’Amiral Louzeau, l’Amiral Castex, l’Amiral Nomy et l’Amiral Cabanier. Pour rappel, l’Amiral Bernard Louzeau, pionnier de la dissuasion nucléaire, est décédé le 6 septembre dernier.

L’occasion également pour la ministre des Armées de saluer les investissements réalisés en deux ans sur le site Naval Group de Lorient. Pas moins de 27 millions d’euros ont été injectés pour renouveler les infrastructures destinées à produire ces FDI. Un investissement rentable puisque la Grèce s’est déjà positionnée pour acheter deux de ces frégates, pour un montant et une date de livraison encore inconnus.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >