Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Nexter va livrer des obus BONUS à la Finlande pour 35 millions d’euros




Publié par Jean-Baptiste Le Roux le 27 Février 2023

Outre le réapprovisionnement des stocks de l’Armée de Terre, et les livraisons à l’Ukraine, Nexter doit également honorer des contrats passés à l’exportation. Illustration avec la Finlande.



Une commande d'environ 35 millions d'euros

Nexter
Nexter
Le 24 février dernier, le ministère finlandais de la Défense annonçait avoir attribué à Nexter Munitions un contrat d’environ 35 millions d’euros pour une commande d’obus BONUS Mk2 de 155mm. Sans toutefois préciser le nombre de munitions commandées. Un contrat qui s’ajoute à un contexte déjà tendu en matière d’offre et de demande, du côté de l’industriel français.

Ce contrat a pour but de compléter une précédente commande finlandaise, à savoir 39 obusiers automoteurs K-9 Thunder, passée auprès de la Corée du Sud. Une commande qui passera les effectifs d’obusiers finlandais à 96 unités. Des pièces d’artillerie dotées d’un canon de 155mm, calibre 52. Soit exactement les mêmes caractéristiques que le CAESAr de l’Hexagone. Et donc les mêmes munitions.

Un obus anti-char particulièrement performant

L’obus BONUS est un obus cargo pour artillerie de 155 mm, destiné à traiter des groupements de blindés ou de véhicules de combat. Il s’agit donc d’une munition anti-char, destinée à neutraliser par le haut des blindés à l’arrêt ou en mouvement. Avec une telle munition, le ratio de traitement est de 30% de l’objectif à une distance de 15 kilomètres. Cet obus a été utilisé pour la première fois, par la France, en Irak.

Reste que cette commande pose la question de la capacité de production de munitions par la France. Un sujet évoqué il y a peu de temps par le ministre des Armées, qui a dévoilé un plan d’action en vue d’accélérer et d’augmenter les cadences de production de certaines munitions, à commencer par les obus de 155mm…



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Février 2024 - 11:20 L'avenir du Tigre : un hélicoptère robotisé ?