Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Navy SEALs : la Marine américaine ouvre une enquête sur le stage BUD/S




Publié par le 12 Septembre 2022

En février 2022, un stagiaire des Navy SEALs est décédé durant la dernière partie du stage BUD/S, appelée « Hell Week », la « semaine de l’enfer ». Une enquête indépendante vient d’être ouverte au sujet de l’un des stages commando les plus durs au monde.



Un décès durant la sélection des Navy SEALs

(c) Wikipedia
(c) Wikipedia
On devrait connaître la teneur de cette enquête d’ici un mois, dans un rapport qui sera remis à la Marine américaine. Une investigation vient d’être ouverte par l’amiral William Lescher, le chef adjoint des opérations navales, sur les conditions de déroulement du stage BUD/S (Basic Underwater Demolition/SEAL), le stage de sélection des forces spéciales de la marine américaine, les Navy SEALs.

L’origine de l’ouverture de cette enquête remonte à février dernier. Époque durant laquelle un stagiaire du stage BUD/S, Kyle Mullen, 24 ans, est décédé lors de la dernière partie de la sélection, une semaine baptisée « Hell Week », ou « semaine de l’enfer ». La dernière semaine sur 21 où les candidats Navy SEALs sont soumis à une pression physique et psychologique intense. Officiellement, Kyle Mullen est mort d’une pneumonie bactérienne. Ce que la famille conteste, accusant les Navy SEALs de négligence médicale.

En France, une sélection différente

Le New York Times a ensuite expliqué que des produits dopants avaient été retrouvés dans les affaires du marin décédé, ainsi que dans les effets de 40 stagiaires du stage BUD/S, dont notamment des stéroïdes ainsi que d’autres drogues. L’enquête ouverte récemment permettra d’en savoir davantage sur les mesures de sécurité du stage BUD/S, sur les qualifications des instructeurs et des médecins, ainsi que sur la politique en matière de consommation de produits dopants.

Pour rappel, chez les commandos marine en France, l’équivalent des Navy SEALs américains, la sélection est différente. Les candidats sont soumis à quatre semaines pour obtenir leur stage commando (STAC). Une fois passé ce stage, ceux qui réussissent se dirigent ensuite vers une formation les conduisant au brevet élémentaire commando, à l’issue duquel ils recevront leur fameux béret vert.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.