Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

La France commande ses nouveaux avions de renseignement




Publié par le 16 Janvier 2020

Le programme Archange est sur les rails. Le ministère de la Défense a annoncé avoir commandé ses deux premiers avions de renseignement, des Falcon 8X.



La Défense lance les commandes du programme Archange

Archange. Derrière cet acronyme se cachent les mots : Avion de renseignement à charge utile de nouvelle génération. En clair, des avions de renseignement capables d’intercepter les émissions radio et radars ennemies. Ce programme vient d’être officiellement lancé par le ministère des Armées, qui a annoncé mardi 14 janvier la commande de deux avions Falcon 8X. Cette commande avait été effectuée le 30 décembre dernier par la Direction générale de l’armement (DGA).

Fabriqués par Dassault Aviation, ces Falcon 8X seront modifiés par Thalès, qui y ajoutera une « Capacité universelle de guerre électronique » (Cuge), pour répondre aux demandes du ministère des Armées, qui souhaite donner un coup de boost à ses capacités opérationnelles de renseignement. Le programme Archange prévoit la livraison de trois appareils, ainsi que d’une plateforme d’entrainement.

Les Transall C160 Gabriel ont leurs remplaçants

Fonctionnant grâce à des antennes dites multi-polarisation, le système équipé par Thalès à bord des Falcon 8X sera capable de détecter et de traiter, en même temps, des émissions radio, et des émissions radars. Une véritable première. Le tout accompagné par des technologies d’intelligence artificielle permettant d’optimiser le traitement de ces informations, pour la Défense.

Jusqu’à présent, cette mission de renseignement était confiée à deux Transall C160 Gabriel. Deux appareils équipés spécialement pour l’occasion, et qui sont entrés en service en 1989. Il faudra cependant patienter un peu avant la livraison finale de ces trois Falcon 8X et de leur plateforme d’entrainement, prévue pour 2025.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >