Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Indonésie prête à acquérir 48 chasseurs Rafale




Publié par le 7 Décembre 2020

L’Indonésie serait sur le point de finaliser un accord avec Dassault Aviation, portant sur l’achat de 48 Rafale.



Le Rafale sur le point de s'exporter en Asie

Wikipedia
Wikipedia
Le chasseur français s’exporte finalement très bien. Invitée jeudi 3 décembre sur le plateau de BFM Business, la ministre des Armées, Florence Parly, a indiqué que la signature d’un contrat avec l’Indonésie, portant sur l’achat de 48 chasseurs Rafale, était très bien avancée. En précisant cela, la ministre des Armées ne faisait que confirmer une information révélée quelques heures plus tôt par La Tribune.

Jusqu’à présent, le Rafale avait séduit plusieurs pays d’Europe et du Golfe persique. Avec la potentielle signature d’un tel contrat, Dassault Aviation met un pied en Asie. L’Indonésie deviendrait d’ailleurs le premier client de l’industriel français, en Asie du Sud-Est. Il semblerait néanmoins qu’il y ait un différend sur le timing, les Indonésiens souhaitant aller vite alors que les Français voudraient prendre davantage de temps pour boucler le deal.

Un accord de coopération entre Djakarta et Paris

L’Indonésie est de plus en plus menacée par la Chine, avec qui la situation géopolitique continue de se tendre. Pour faire face, le pays souhaitait se munir de nouveaux chasseurs de combat. Trois options étaient sur la table : le F-35 américain, dont les ventes ont été suspendues, le Sukhoi-35 russe, et le Rafale français. Le choix semble être désormais confirmé.

Outre l’acquisition de ces chasseurs, le contrat entre Paris et Djakarta porterait également sur un accord de coopération. Cet accord comprendrait notamment l’achat de munitions de MBDA, mais également de corvettes Gowind, et de sous-marins Scorpene, conçus par Naval Group. Sans oublier des radars que l’on doit au group Thalès. Un très beau coup de fusil pour l’industrie militaire française.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Point de vue

Mexique, la Révolution contre la Révolution

Deux défaites : le Viet Nam et l’Afghanistan

De génération mutilée à génération engagée, n’y a-t-il qu’un pas ?

Quelles conditions pour une coopération transatlantique rénovée et fructueuse ?