Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Comment l’armée française prépare ses troupes à un conflit de haute intensité




Publié par le 28 Juin 2021

Depuis plusieurs mois, l’armée française s’est lancée dans un plan de grande envergure visant à préparer ses soldats à un conflit de haute intensité.



Se préparer à un conflit de haute intensité

Wikipedia
Wikipedia
Tout n’est pas secret, et l’on peut percevoir la partie émergée de l’iceberg. Cela fait maintenant plusieurs mois que l’armée française prépare ses troupes à un « conflit de haute intensité ». Un conflit qui pourrait intervenir d’ici une dizaine d’années, et qui forcerait la Défense à entreprendre de profondes mutations pour pouvoir faire face. Et les illustrations en la matière ne manquent pas.

En janvier 2021, rapportait le Courrier international, l’état-major français lançait dix groupes d’études destinés à analyser les capacités du pays à faire face à une HEM, autrement dit une hypothèse d’engagement majeur. Figurait au programme notamment l’étude de pertes dignes de la Seconde guerre mondiale. Tout un programme.

Un budget de Défense de 50 milliards d'euros en 2025

Sur un plan plus opérationnel, les défis ne manquent pas. Il faut tout d’abord revoir toute la stratégie militaire française, à savoir passer des traditionnelles opérations extérieures de maintien de la paix, mobilisant quelques milliers d’hommes pour des pertes minimes, à l’engagement sur un conflit long et coûteux. Il faut ensuite moderniser l’équipement : une tendance déjà en marche depuis plusieurs années. Il existe un programme pour cela : Scorpion. Le budget ? Environ 5,7 milliards d’euros.

On citera également le doublement du budget de la Défense d’ici à 2025. Il atteindra finalement 50 milliards d’euros. Soit une hausse de 46% par rapport à l’année 2018. Enfin, il faudra entraîner les troupes. Pour cela, un exercice gigantesque aura lieu en 2023, en Champagne-Ardenne : Opération Orion. Un exercice qui mobilisera 10.000 soldats. Autant de défis qui attendent le futur chef d’état-major des Armées, le général Thierry Burkhard.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Point de vue

Mexique, la Révolution contre la Révolution

Deux défaites : le Viet Nam et l’Afghanistan

De génération mutilée à génération engagée, n’y a-t-il qu’un pas ?

Quelles conditions pour une coopération transatlantique rénovée et fructueuse ?