Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Une force de maintien de la paix russe pour le Haut-Karabakh




Publié par Michael LAMBERT le 28 Décembre 2020

La possibilité d’envoyer des troupes de maintien de la paix au Haut-Karabakh a été un sujet abordé dans le rapport de la CIA Unrest in the Caucasus and the Challenge of Nationalism[1] dès 1988, à une époque où la mise en place de la glasnost et de la perestroïka par Mikhaïl Gorbatchev entraîna une résurgence des tensions ethniques entre Arméniens et Azéris pour le contrôle de ce territoire. À cette époque, la CIA envisageait la possibilité de l’envoi de troupes soviétiques de maintien de la paix comme une solution temporaire pour Moscou, permettant d’endiguer les violences mais contraignant le Kremlin à engager des moyens financiers considérables. Conformément à cette analyse, Moscou préféra restreindre son intervention dans le Haut-Karabakh lors de la guerre de 1988-1994, d’autant plus après l’implosion de l’Union soviétique.






Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.