Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Un officier du GIGN décède accidentellement durant un stage




Publié par le 4 Juillet 2022

Le capitaine Jérôme Favier, le fils du général Denis Favier ayant commandé le GIGN, a trouvé la mort accidentellement durant un stage avec le groupe d'intervention de la gendarmerie nationale.



Un décès accidentel au GIGN

Gendarmerie nationale
Gendarmerie nationale
Le 1er juillet dernier, la Gendarmerie nationale a perdu l’un de ses éminents membres. Le capitaine Denis Favier est en effet décédé ce jour-là, lors d’une formation au pilotage de paramoteur, une sorte d’ULM, à Goussainville, en Eure-et-Loir. Il ne s’agissait pas d’une opération du GIGN, mais bien d’un stage de formation, comme en pratiquent régulièrement les opérateurs du GIGN.

Le capitaine Denis Favier était âgé de 33 ans, marié et père de famille. "Douleur et vive émotion suite au décès de notre camarade du GIGN. […] Nos sincères condoléances et tout notre soutien à sa famille, ses proches et à ses camarades" a notamment déclaré la Gendarmerie nationale dans un message diffusé sur les réseaux sociaux.

Le fils du général Denis Favier

Après des études de droit, le capitaine Jérôme Favier a suivi les traces de son père au GIGN. Ce dernier n’est autre que le général Denis Favier, une figure du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, qu’il commandé à deux reprises durant sa carrière, entre 1992 et 1997, et entre 2007 et 2011, avant d’être nommé directeur de la Gendarmerie.

Le capitaine Jérôme Favier était le chef de la section 3 de la Force intervention du GIGN. Cet officier de 33 ans, "brevet GIGN n°1311, chuteur opérationnel, laisse d’ores et déjà un vide qui ne pourra se combler" a déploré le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, témoignant au passage de "son plus vif soutien à sa famille".




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >