Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Un nouveau missile pour l’hélicoptère Tigre




Publié par le 16 Novembre 2020

Le ministère des Armées a confirmé la commande de nouveaux missiles à MBDA France, destinés à équiper les hélicoptères de combat Tigre d’ici quelques années.



Un choix de souveraineté selon le ministère des Armées

Wikipedia
Wikipedia
Un missile français, un ! D’ici la fin de la décennie 2020, ce sont des ogives françaises qui équiperont les hélicoptères de combat Tigre. Vendredi 13 décembre dernier, lors d’un déplacement à Bourges, chez MBDA France, la ministre des Armées, Florence Parly, a confirmé la commande de ces nouveaux missiles à l’industriel.

Une première commande de 500 missiles, qui devrait être passée dans les semaines à venir auprès de MBDA France, en vue d’être qualifiée en 2026, avant d’envisager une livraison en 2028. Ce contrat, d’un montant de 700 millions d’euros, témoigne d’une véritable préférence nationale, ou d’un « choix de souveraineté assumé » selon les mots du ministère des Armées.

Un coût inférieur à celui de ses concurrents

Il faut préciser que trois options étaient sur la table pour renouveler les missiles air-sol Hellfire qui équipent actuellement les 67 hélicoptères Tigre que comptent les Armées françaises. Le ministère des Armées avait ainsi le choix entre le JAGM américain, le Brimstone britannique, et le missile de haut de trame (MHT) français. C’est donc l’option nationale qui a primé.

Ce missile MHT dispose d’une portée de 8.000 mètres. Il peut être tiré par tout temps, de jour comme de nuit. Sa cible pourra être désignée par l’aéronef, mais également par un drone ou par des troupes au sol. À noter que ce missile sera équipé d’une caméra qui permettra au tireur embarqué sur le Tigre de voir ce que le missile voit. Le poids du missile est enfin moins élevé que celui de ses concurrents, ce qui augmentera le temps de vol des hélicoptères, le tout pour un coût également inférieur.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Novembre 2020 - 10:32 L’armée française teste un laser anti-drones