Enderi
RSS
Twitter
Le portail des thématiques industrielles et économiques internationales


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Rafale : le décès du négociateur du contrat pourrait retarder les transactions



Publié par La Rédaction le 3 Octobre 2013

L'Inde et le Rafale ne font définitivement pas bon ménage. Et le (long) processus de vente de 126 appareils à l'Etat indien n'est toujours pas terminé. En effet, mercredi matin, l'homme clé des négociations sur le contrat, Arun Kumar Bal, est décédé d'une crise cardiaque.



Rafale : le décès du négociateur du contrat pourrait retarder les transactions
C'est un nouveau coup de théâtre qui plombe les négociations autour de la vente de 126 Rafale à l'Inde. Le négociateur principal du contrat est décédé mercredi matin des suites d'une crise cardiaque. L'homme, travaillant pour le ministère de la Défense, était chargé de deux très gros dossiers : le contrat Rafale portant sur l'acquisition d'avions de combat pour l'armée de l'air, et l'enquête sur des faits de corruption dans le cadre de l'acquisition de douze hélicoptères à AgustaWestland, une filiale de l'industriel italien Finmeccanica.

La signature du contrat est de fait retardée. A New Delhi, on estime que le décès de Bal porte un sale coup aux espoirs d'une signature rapide. Selon le quotidien Les Echos citant un connaisseur des procédures, "il y a une notion de responsabilité quasi personnelle dans l'organisation de l'administration indienne". En clair, un dossier, un homme.

Lire la suite sur le Journal de l'Economie
















Articles les plus lus ce mois