Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Lutte anti-navire : collaboration renforcée entre l’Atlantique 2 Standard 6 et le Rafale M




Publié par Jean-Baptiste Le Roux le 15 Juin 2023

Les progrès technologiques contemporains favorisent le combat collaboratif. Dans ce cadre, la Marine nationale française se concentre sur le développement de nouvelles tactiques. L'objectif est de renforcer l'interopérabilité entre l'Atlantique 2 Standard 6 et le Rafale M pour maximiser leur efficacité dans la lutte anti-navire.



La VCN, un exemple de combat collaboratif

Rafale Marine Wikipedia
Rafale Marine Wikipedia
Le concept de Veille coopérative navale (VCN) met en avant le rôle crucial du partage des données pour obtenir une supériorité tactique. Cette stratégie utilise les informations collectées par différents capteurs installés sur plusieurs navires d'une flottille pour dresser une situation tactique. Le choix de l'unité la plus à même de traiter une menace est ensuite déterminé.

Un exemple récent de VCN a été observé lors de l'opération entre la frégate multimissions Bretagne et la frégate de défense aérienne Chevalier Paul. La Bretagne a détruit une cible simulant un missile anti-navire grâce aux données fournies par le radar de la Chevalier Paul.

L'exercice OCEANIS : un pas de plus vers l'interopérabilité

L'exercice OCEANIS a récemment mis en lumière l'importance de la coordination entre l’Atlantique 2 Standard 6 et le Rafale M. Cette opération a vu le tir coordonné de deux missiles anti-navires Exocet sur une cible simulant un navire de combat ennemi. Ensuite, deux avions de patrouille maritime ont largué des torpilles MU90 pour neutraliser un "sous-marin hostile". Le retour d'expérience de cet exercice démontre les excellentes capacités de coordination de l'Atlantique 2 au standard 6, que ce soit avec des unités navales ou avec l'aviation de chasse. Ce dernier a récemment été intégré à l'escorte du porte-avions Charles de Gaulle, apportant ainsi une solution de remplacement temporaire à l'absence d'un sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) dans l'escorte du porte-avions.

Les nouvelles tactiques et technologies de combat collaboratif marquent une nouvelle ère pour la Marine nationale française. Les exercices récents montrent une augmentation de l'efficacité dans la lutte anti-navire grâce à la coopération accrue entre les différentes unités, notamment l’Atlantique 2 Standard 6 et le Rafale M. Le succès de ces nouvelles tactiques renforce l'importance du développement continu des technologies de combat collaboratif.



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 21:26 Police du ciel : une hausse des interventions en 2023