Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Les défis qui attendent le général Thierry Burkhard




Publié par le 12 Juillet 2021

Le général Thierry Burkhard prendra fin juillet la relève du général François Lecointre, qui quitte son poste de chef d’état-major des Armées.



L'expérience opérationnelle

Wikipedia
Wikipedia
L’expérience des conflits passés, et une vision des guerres du futur. Voici comment on pourrait résumer en quelques mots le général Thierry Burkhard, actuel chef d’état-major de l’Armée de Terre. Ce dernier prendra la relève, à la fin du mois de juillet prochain, du général François Lecointre, qui s’apprête à quitter son poste de chef d’état-major des Armées, après quatre ans sur ce poste.

Le général Burkhard fêtera ses 57 ans le 30 juillet prochain. Marié et père de trois enfants, il occupera le poste de CEMA depuis quelques jours seulement après son anniversaire. Ayant débuté sa carrière à la Légion, au 2ème REP, il ne s’éloignera jamais vraiment du képi blanc, en ayant également commandé la 13ème demi-brigade de la Légion étrangère à Djibouti. Disposant d’une solide expérience opérationnelle, Thierry Burkhard sera confronté à plusieurs défis en tant que CEMA.

Une réflexion sur la vision des armées du futur

Tout d’abord, superviser la réduction annoncée de la présence militaire au Sahel, après huit années d’engagement intensif. Il devra en outre se focaliser sur l’évolution de la menace, et opérer un véritable virage stratégique au sein des forces armées françaises. Passer d’une logique de combat contre le terrorisme militarisé à des conflits plus durs, plus violents, et plus intenses à l’avenir.

En cela, son expérience de commandant du Centre de planification et de commandement des opérations (CPCO) représentera un atout de taille. En cela, il sera nécessaire de poursuivre les investissements dans les nouveaux champs de bataille, que sont l’espace, le web, les fonds marins ou encore les réseaux sociaux, tout en modernisant les équipements et en formant les hommes. En clair, consolider une réflexion sur la vision des armées du futur, et la mettre en place, après l’élection présidentielle de 2022.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Point de vue

Mexique, la Révolution contre la Révolution

Deux défaites : le Viet Nam et l’Afghanistan

De génération mutilée à génération engagée, n’y a-t-il qu’un pas ?

Quelles conditions pour une coopération transatlantique rénovée et fructueuse ?