Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Danemark commande quatre nouvelles batteries CAESAR




Publié par le 31 Octobre 2019

Quinze ne suffisaient pas. Après une première commande en mars 2017, le ministre de la Défense danois vient de demander à Nexter la livraison de quatre CAESAR supplémentaires.



Le Danemark augmente le nombre de ses batteries CAESAR

Wikidia
Wikidia
Le Danemark réévalue ses besoins en artillerie. Le 28 octobre dernier, le ministère danois de la Défense a indiqué avoir commandé quatre Camions équipés d’un système d’artillerie, le système français CAESAR, que l’on doit à l’industriel Nexter. Une commande qui fait suite à celle effectuée en mars 2017, où le Danemark s’était positionné pour quinze batteries d’artillerie du même type.
Bien que l’on puisse évidemment se réjouir d’une telle commande pour l’industriel, on notera tout de même que lors de la précédente commande, option avait été faite sur six CAESAR supplémentaires. Le nouveau contrat annoncé le 28 octobre dernier par Nexter porte sur quatre. On constatera donc que le Danemark a revu ses ambitions à la baisse.

Une version danoise différente du CAESAR français

À l’époque, Nexter avait réussi à devancer deux de ses concurrents, le K0 Thunder de Samsung Techwin, et l’ATMOS fabriqué par Elbit et Soltam Systems. Une victoire à la française qui s’assortissait d’une évolution du système CAESAR, par rapport à celui qui est actuellement employé au sein des Armées françaises. La version livrée au Danemark, à la différence de sa petite soeur française, permet d’emporter jusqu’à 30 obus contre 18 en France, et de mieux protéger les soldats grâce à une cabine blindée améliorée.
Il semblerait que cette version ait pleinement séduit le ministère danois de la Défense, qui accorde une fois encore sa confiance à Nexter. Le groupe français a indiqué dans son communiqué qu’il s’agissait de l’aboutissement de deux années d’échanges avec les autorités danoises, concernant le système CAESAR. Les nouveaux exemplaires devraient être livrés en 2023.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >