Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


La Suisse va faire décoller des F/A 18 Hornet depuis une autoroute




Publié par Jean-Baptiste Le Roux le 5 Février 2024

Dans une démarche visant à tester et à améliorer sa capacité de défense, la Suisse a annoncé la fermeture d'un tronçon de l'autoroute A1 dans le canton de Vaud. Cet événement, prévu entre le 4 et le 6 juin 2024, fait partie d'un exercice militaire où des avions de combat F/A-18 effectueront des atterrissages et des décollages. Cette initiative s'inscrit dans le contexte de tensions accrues en Europe, notamment en raison des conflits récents, soulignant l'importance de préparer la défense nationale à toutes éventualités.



Renforcer la défense aérienne

F/A 18 Hornet Wikipedia
F/A 18 Hornet Wikipedia
La fermeture de cette section de l'autoroute n'est pas un acte isolé, mais une mesure réfléchie visant à renforcer les capacités de défense de la Suisse. L'utilisation de l'autoroute A1 entre Avenches et Payerne comme piste d'atterrissage temporaire pour les F/A-18 permet aux Forces aériennes suisses de tester leur aptitude à opérer depuis des emplacements non conventionnels. Cette stratégie de décentralisation des opérations aériennes est cruciale pour minimiser les risques face à des menaces à longue portée, garantissant ainsi une meilleure protection du territoire et de la population suisse.

La pratique de déployer des avions de combat depuis des sites improvisés n'est pas nouvelle pour l'armée suisse, qui avait déjà réalisé des opérations similaires dans les années 70 et 80. Ces exercices, adaptés aux réalités géopolitiques et technologiques actuelles, sont essentiels pour maintenir une force de défense aérienne flexible et réactive face à des scénarios de conflit variés.

Un exercice insolite dans un contexte de tensions renforcées

L'escalade des tensions en Europe, illustrée par des conflits comme l'attaque de l'Ukraine par la Russie, a poussé la Suisse à réévaluer et à renforcer sa posture de défense. La fermeture de l'autoroute pour cet exercice militaire exceptionnel souligne l'engagement de la Suisse à préparer sa défense contre toute forme d'agression. La protection de l'espace aérien est considérée comme un pilier central de la sécurité nationale, nécessitant des mesures proactives pour s'assurer que l'armée suisse puisse opérer efficacement dans toutes les dimensions d'opération, y compris le cyberespace.

La centralisation des forces aériennes sur quelques sites majeurs rendait le système de défense potentiellement vulnérable. La décentralisation, à travers l'utilisation de tronçons d'autoroute pour des opérations aériennes temporaires, offre une flexibilité opérationnelle accrue. Cela permet à la Suisse de disperser rapidement ses forces et ses équipements à travers le pays, augmentant ainsi sa résilience face à des menaces diversifiées.



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 21:26 Police du ciel : une hausse des interventions en 2023