Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’armée française choisit le Glock autrichien




Publié par le 9 Janvier 2020

C’est peu de dire qu’il était temps de remplacer les armes de poing actuellement en dotation dans l’armée française. Le ministère des Armées a jeté son dévolu sur la firme autrichienne Glock.



Glock va équiper les armées françaises en armes de poing

Wikipedia
Wikipedia
Fabriqué par la Manufacture d’armes de Châtellerault, le MAC50 est entré en service en 1953. De son côté, le PAMAS G1, produit quant à lui à Saint-Etienne, est arrivé dans les rangs des armées françaises dans les années 90. Ces armes de poing sont en passe d’être remplacées. Le ministère des Armées a annoncé lundi 6 janvier la commande de près de 75.000 nouveaux pistolets semi-automatiques.

Et sans grande surprise, c’est la firme autrichienne Glock qui a remporté le marché. Il faut dire que le Glock, produit en différentes versions, équipe déjà certaines unités françaises, à l’image des forces spéciales, du GIGN, de la BRI, ou encore du Raid. Le pistolet semi-automatique n’est donc pas un inconnu, en France. « Ces pistolets incarnent le renouveau des équipements à hauteur d’hommes » a indiqué Florence Parly, la ministre des Armées, dans un tweet.

Un contrat de 44 millions d'euros

D’un montant de 44 millions d’euros, la commande passée par la Direction Générale de l’Armement (DGA) comprend la livraison de 74.596 pistolets Glock, mais également des systèmes d’aide à la visée nocturne, 7.000 kits de réducteur de son, et 51 millions de cartouches. Le ministère des Armées a indiqué que certaines livraisons avaient débuté fin 2019.

Dans le détail, 80% de la commande sont destinés à l’Armée de Terre, 10% à l’Armée de l’Air, et 8% à la Marine. Le reste étant destiné à certains services interarmes. Cette commande ne représente pas le seul renouvellement de matériel actuellement sur le bureau de l’Hôtel de Brienne. Le ministère des Armées a également prévu de remplacer progressivement le fusil d’assaut FAMAS par le HK416F, allemand. La Défense doit également percevoir, en 2020, 2.620 fusils de précision SCAR, fabriqués par le Belge Herstal.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >