Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’armée américaine réduit la présence de ses troupes en Irak




Publié par le 10 Septembre 2020

Le désengagement des soldats américains dans le monde se poursuit, comme le voulait Donald Trump. L’armée américaine va réduire sa présence en Irak.



Moins de soldats américains en Irak

Wikipedia
Wikipedia
Il s’agissait d’une promesse électorale de Donald Trump. En pleine campagne pour sa réélection en novembre prochain, le chef de l’État tient à envoyer de forts signaux à son électorat. C’est ainsi que l’armée américaine a annoncé mercredi 9 septembre dernier une réduction de ses effectifs sur le sol irakien. Cette réduction interviendra durant le mois de septembre.

Concrètement, le nombre de soldats américains présents en Irak va passer progressivement d’environ 5.200 à 3.000. C’est ce qu’a annoncé le chef du commandement militaire américain au Moyen-Orient, le général Kenneth McKenzie. Un désengagement progressif qui ne signifie pas l’arrêt de la collaboration américaine dans cette zone du Moyen-Orient.

Une promesse électorale de Donald Trump

Durant son discours, prononcé à Bagdad mercredi dernier, à l’occasion de la nomination d’un commandant de la coalition contre Daesh, le général McKenzie a expliqué que son pays continuerait d’épauler l’armée irakienne contre l’État islamique. L’organisation terroriste, bien qu’affaiblie, est toujours active en Irak, mais également en Syrie, où l’armée américaine prévoit une présence limitée.

Mardi 8 septembre dernier, lors d’un meeting électoral en Caroline du Nord, Donald Trump avait renouvelé son souhait de désengager massivement l’armée américaine des zones du monde dans laquelle elle exerce une activité militaire. Le président américain pourrait annoncer prochainement de nouveaux retraits militaires, en Afghanistan notamment, où sont basés pas moins de 8.600 soldats.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 12:48 La Grèce veut acquérir 18 chasseurs Rafale