Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Armée de Terre a perçu ses quatre premiers blindés Serval




Publié par le 9 Mai 2022

Le 5 mai dernier, le ministère des Armées a annoncé que l’Armée de Terre avait perçu ses quatre premiers blindés multi-rôles VBMR-L Serval. C’est le centre d’appui de préparation au combat interarmes de Mourmelon, dans la Marne, qui va bénéficier de ce nouveau type de véhicule.



Le remplaçant du VAB est arrivé

Serval - Nexter
Serval - Nexter
Pour le VBMR-L Serval, les choses sont allées plutôt vite. Le contrat passé entre la Direction générale de l’armement d’Angers et le groupement d’entreprises formé par Nexter et Texelis, pour la production de ce nouveau véhicule, remonte à décembre 2020. Il garantissait la production en série de ce véhicule blindé multi-rôles Serval, après une série d’essais qualifiés de prometteurs.

Moins de dix-huit mois plus tard, le voici ! Le ministère des Armées a annoncé le 5 mai dernier que quatre exemplaires du Serval avaient été perçus par le Centre d’appui de préparation au combat interarmes de Mourmelon, dans la Marne, et par le 51ème régiment d’infanterie. Un terrain idéal pour se familiariser avec ce nouveau véhicule destiné à remplacer, à terme, les vieillissants VAB.

978 Serval à horizon 2030

Dans un communiqué, la ministre des Armées, Florence Parly, a indiqué que « la modernisation des blindés de l’Armée de Terre continue à un rythme soutenu. Le Serval vient notamment remplacer les VAB, en service depuis plus de quarante ans. Dans un environnement stratégique en pleine mutation, alors que la guerre fait son retour sur le continent européen, la modernisation d’équipements phares est indispensable pour la crédibilité des forces armées françaises ».

Ces quatre premiers exemplaires du Serval devraient être suivis de 63 autres jusqu’à la fin de l’année. À l'horizon 2030, l’Armée de Terre devrait avoir perçu pas moins de 978 VBMR-L. On sait que 364 Serval ont d’ores et déjà été commandés et devront être assemblés sur les lignes de production de Nexter à Roanne. Ce qui ouvre la voie à de nouvelles créations d’emplois pour l’industriel.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Mai 2022 - 08:49 Cognac : deux Rafale entrent en collision