Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Armée américaine se prépare à débarquer à Dunkerque




Publié par le 18 Février 2021

Les Dunkerquois sont sur le point d’assister à une véritable démonstration de force. Dans le cadre d’une relève des troupes stationnées en Europe, l’Armée américaine va débarquer sur place.



Une relève d'envergure dans le Nord

Wikipedia
Wikipedia
L’impressionnant ballet auquel vont être confrontés les Dunkerquois va débuter d’ici peu. À partir de la fin du mois de février, jusqu’à la fin du mois de mars, des centaines de soldats, de véhicules et de matériels de l’armée américaine vont débarquer de bâtiments de l’US Navy, depuis le port de Dunkerque, dans le Nord de la France. Il ne s’agit pas d’un exercice, mais d’une relève.

Régulièrement, les troupes américaines stationnées sur le sol européen, sont remplacées. Et Dunkerque semblait la porte d’entrée européenne la plus pratique pour l’armée américaine. Ces relèves sont effectuées tous les neuf mois. La relève en question porte le nom de « Mousquetaire ». Une partie des hommes et du matériel sera acheminée via Dunkerque, l’autre partie via l’aéroport de Calais-Marck.

Une opération compliquée par la crise sanitaire

C’est d’ailleurs l’arrivée des troupes américaines sur Calais qui risque d’être la plus impressionnante. Elle consiste à faire débarquer tous les moyens aéroportés américains présents en Europe, soit une brigade entière. On pourra ainsi compter pas moins de 56 hélicoptères et 350 soldats. À Calais, c’est le fret qui risque d’impressionner : 512 containers, 200 camions, sept trains de marchandises et 374 frets roulants.

Un déploiement de force qui risque de mettre à rude épreuve les installations portuaires et aériennes des Hauts-de-France. D’autant plus en période de crise sanitaire. Chaque GI débarqué en France devra d’ailleurs présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Plusieurs ministères français ont été associés à l’opération pour son bon déroulement.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Point de vue

Mexique, la Révolution contre la Révolution

Deux défaites : le Viet Nam et l’Afghanistan

De génération mutilée à génération engagée, n’y a-t-il qu’un pas ?

Quelles conditions pour une coopération transatlantique rénovée et fructueuse ?