Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, un projet ambitieux pour former les chefs dont l’Armée a besoin




Publié par le 7 Juin 2021

L’École spéciale militaire, l’École militaire interarmes et l’École militaire des Aspirants de Coëtquidan sont désormais rassemblées sous une seule et même entité.



Un regroupement de trois écoles

Defense.gouv
Defense.gouv
Ne les appelez plus « écoles de Saint-Cyr Coëtquidan », mais « Académie Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan ». Derrière ce changement d’appellation, se cache un projet ambitieux de regroupement des trois principales écoles de formation des officiers de l’Armée de Terre. Ce projet avait été présenté à Florence Parly en septembre 2020. Il voit aujourd’hui le jour.

L’objectif est donc de rassembler sous une seule et même entité les trois écoles militaires formant les officiers de l’Armée de Terre, situées en Bretagne, à Coëtquidan : l’École spéciale militaire de Saint Cyr dont la formation dure trois ans après concours, l’École militaire interarmes (EMIA) dont la formation dure deux ans (recrutement interne), et l’École militaire des Aspirants de Coëtquidan (EMAC).

Des programmes revus pour l'occasion

Pour cette nouvelle entité, un modèle de formation éprouvé : faire d’un jeune élève officier un soldat, un meneur d’hommes et un leader conscient de la complexité du monde, capable d’agir et de prendre des décisions en toute circonstance. Le tout grâce à une pédagogie globale, qui sera particulièrement mise en avant dans l’Académie, qui s’adresse à la fois au corps, à l’âme et à l’esprit.

Pour l’occasion, tous les programmes ont été intégralement revus. On notera la création d’une division culture militaire et art de la guerre, afin d’étoffer la pensée des jeunes officiers, en mettant donc l’accent sur les humanités. De nombreuses activités communes aux trois écoles seront par ailleurs mises en place afin d’opérer un brassage des élèves, et une meilleure connaissance mutuelle.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 10 Juin 2021 - 12:23 Comment l’Armée neutralise les drones


Point de vue

Mexique, la Révolution contre la Révolution

Deux défaites : le Viet Nam et l’Afghanistan

De génération mutilée à génération engagée, n’y a-t-il qu’un pas ?

Quelles conditions pour une coopération transatlantique rénovée et fructueuse ?