Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Exportations d'armes : la France et l'Allemagne trouvent enfin un accord




Publié par le 21 Octobre 2019

La coopération militaire franco-allemande vient de prendre un nouvel élan après la signature d’un accord entre Emmanuel Macron et Angela Merkel.



Un accord pour mettre fin aux querelles franco-allemandes

C’était peu de dire que les dossiers épineux en matière de Défense, entre la France et l’Allemagne, ne manquaient pas. Le projet du futur char franco-allemand MGCS était au point mort avec le blocage du Bundestag outre-Rhin. Quant aux exportations d’armes, l’Allemagne bloquait également plusieurs programmes européens auxquels participait notamment le Français Airbus. Il faut ajouter à cela le programme SCAF portant sur le système de combat aérien du futur, dont les modalités allemandes de financement ont inquiété les professionnels de l’armement.

Mais toute cette pagaille ne pourrait être bientôt qu’un lointain souvenir. Le quotidien La Tribune croit savoir que le dîner organisé dimanche 13 octobre à l’Élysée, entre Emmanuel Macron et Angela Merkel, aurait permis de trouver un compromis sur tous ces dossiers, et de valider les points d’un accord conclu mercredi 16 octobre dernier entre les deux États. D’après le quotidien L’Opinion, cet accord serait juridiquement contraignant et porterait sur les règles de contrôle des exportations d’armement sur les programmes développés conjointement par la France et l’Allemagne.

Un nouveau combat commence pour Angela Merkel

Cet accord, qui est négocié depuis plus d’un an, « scelle une confiance mutuelle entre la France et l’Allemagne, et constitue la condition du succès de projets communs » peut-on notamment lire dans la déclaration commune publiée par le président de la République et son homologue, la chancelière allemande. On ne pouvait pas être plus clair : l’accord conclu a pour but de débloquer une situation qui devenait de plus en plus tendue en matière de Défense, entre les deux nations.

Reste désormais à espérer que cet accord conviendra aux industriels, et surtout que le Parlement allemand, spécialiste du blocage sur ces questions, validera lui aussi un tel texte et accepte d’assouplir les règles en vigueur outre-Rhin, en matière d’exportations d’armes européennes. Une bataille qu’Angela Merkel va devoir mener seule, sans son homologue français.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >