Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Drones aériens : la Cour des comptes pointe le retard de la France




Publié par le 27 Février 2020

Dans un rapport publié le 25 février dernier, la Cour des comptes a pointé le retard de la Défense française dans sa capacité à s’équiper en drones aériens.



Drones : la France est à la traîne

Depuis le début des années 2000, de nombreuses forces armées dans le monde se sont équipées de drones aériens. Des appareils sans pilote capables d’effectuer des missions de reconnaissance, mais également d’attaques au sol. Et la France dans tout ça ? D’après la Cour des comptes, la France est à la traîne en la matière. C’est ce qui ressort d’un rapport publié le 25 février dernier.

Dans ce document, la Cour des comptes explique que l’Hexagone a pris du retard. Sur les cinq dernières années, le nombre de drones capables de tirer des missiles a doublé dans le monde. En France, le programme de développement des drones aurait été mené, d’après la Cour des comptes, sans vision stratégique cohérente. Avec un échec notable, celui des drones MALE. Manque d’autonomie, manque de fiabilité, surcoûts, le programme est un fiasco.

Les déboires des Armées françaises

S’en est suivi l’achat de drones Reapers aux Américains, en vue d’une utilisation au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane. Des drones que les États-Unis acceptent de livrer à la France, à condition qu’ils ne les utilisent pas hors du Sahel. Vient finalement le programme Patroller qui se crashe magistralement lors d’un vol d’essai à Istres, en décembre dernier.

Autant de déconvenues qui ont finalement poussé le ministère des Armées à racheter des drones aux Américains. En attendant l’avancée du projet drone d’Airbus, sans oublier le projet Euromale, un concept de drone européen lancé en 2016 par Dassault et Airbus, qui progresse, mais à un rythme peu soutenu. Un programme européen qui se chiffre à plusieurs dizaines de milliards d’euros, dont la direction a été confiée à l’Allemagne.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Octobre 2020 - 11:50 L’armée chinoise teste des drones kamikazes