Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Armée de Terre : du changement du côté de la réserve opérationnelle




Publié par le 18 Juillet 2022

Le 13 juillet, dans une allocution prononcée depuis le ministère des Armées, Emmanuel Macron s’est exprimé au sujet de la réserve opérationnelle, expliquant qu’il souhaitait qu’elle se développe dans les mois à venir.



Un doublement de la réserve opérationnelle

Réserve opérationnelle
Réserve opérationnelle
La réserve opérationnelle va gagner en muscles. La veille du 14 juillet, dans une allocution prononcée depuis l’Hôtel de Brienne, le siège du ministère des Armées, Emmanuel Macron a exprimé sa volonté de renforcer dans les mois à venir la réserve opérationnelle. Pour le chef de l’Etat, les armées doivent investir « plus et mieux dans le grand projet de Service national universel ».
Un investissement qui passera par cette plateforme à cheval entre la vie civile et l’univers militaire, la réserve opérationnelle. « Je vous demande de faire davantage, en donnant à nos réserves une nouvelle ambition, en doublant le volume des réserves opérationnelles des armées » a déclaré le président de la République. Actuellement forte de 38.500 réservistes, la réserve opérationnelle pourrait ainsi atteindre plus de 70.000 personnes.

Une réflexion confortée avec la guerre en Ukraine

Parmi les réservistes actuels appartenant à la Réserve opérationnelle de niveau 1, environ 60% ont souscrit un contrat d’engagement à servir dans la réserve de l’Armée de Terre. Par ailleurs, on estime à 2.700 le nombre de réservistes mobilisés quotidiennement, dont pas moins de 500 engagés dans des missions de sécurité.
Un renforcement confronté récemment par la guerre en Ukraine. Notez qu’il existe enfin une Réserve opérationnelle de niveau 2 [RO2], qui ne concerne que les anciens militaires d’active. Cette seconde réserve pourrait théoriquement mobiliser 30.000 anciens soldats, qui sont par ailleurs soumis à une obligation de disponibilité durant cinq ans.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 8 Août 2022 - 08:49 L’armée russe en manœuvre au Venezuela