Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Afghanistan : vers une guerre civile ?




Publié par Paolo Garoscio le 16 Août 2021

Le retrait des troupes américaines d’Afghanistan a permis aux Talibans de lancer une contre-offensive majeure qui a conduit, en quelques semaines seulement, à la capitulation du pouvoir. Depuis le 15 août 2021, les islamistes radicaux ont repris le pouvoir dans le pays, 20 ans après en avoir été chassés, difficilement, par les Américains à la suite des attentats du 11 septembre 2001. Et désormais, le risque de guerre civile est au plus haut.



Les Talibans prennent Kaboul et s’installent au pouvoir

Pixabay/jana
Pixabay/jana
Kaboul, capitale de l’Afghanistan, est tombée quasiment sans combats le 15 août 2021 : les Talibans ont annoncé avoir gagné la guerre et pris le contrôle du pays depuis le palais présidentiel, laissé désert par Ashraf Ghani, président de l’Afghanistan, qui a reconnu la défaite de son pays depuis son exil.

Dans la capitale afghane, le chaos règne : les diplomates sont difficilement exfiltrés, tandis que la population fuit ou tente de trouver un vol pour partir. Les femmes afghanes, de leur côté, n’ont de cesse de craindre pour leur vie et pour l’application de la charia dans le pays.

L’Europe se réunit, Ahmad Massoud lance la résistance

L’Union européenne a annoncé une réunion d’urgence sur la situation pour le mardi 17 août 2021, tandis qu’Emmanuel Macron a tenu un Conseil de défense le 15 août 2021 et a déclaré qu’il tiendrait un discours le soir même. Florence Parly, ministre des Armées, a annoncé le début des opérations pour faire partir les ressortissants français dès le 15 août 2021, mais la situation s’est tendue au niveau de l’aéroport de Kaboul, désormais fermé, alors que des milliers d’habitants se sont rendus sur le tarmac dans l’espoir de trouver une solution pour fuir.

Mais désormais, c’est la guerre civile qui pourrait éclater : Ahmad Massoud, fils du commandant Massoud, a publié, sur La Règle du Jeu et sur L’Express, un appel à la résistance. Il demande à tous les Afghans qui voudraient se battre à ses côtés de le rejoindre dans le Panjshir afin d’organiser la lutte contre les Talibans, et en appelle aux Européens et aux Américains pour les aider.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.