Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Afghanistan : l’évacuation américaine prolongée après le 31 août 2021 ?




Publié par Paolo Garoscio le 23 Août 2021

La situation en Afghanistan devient de plus en plus chaotique, depuis que les Talibans ont conquis le pays et pris le pouvoir. Joe Biden, président des États-Unis, est sous le feu des critiques, jugé responsable de la fin de la démocratie dans le pays. Et, désormais, il commence à remettre en doute la possibilité de quitter le sol afghan en temps et en heure, à savoir le 31 août 2021.



L’évacuation en Afghanistan plus longue que prévue ?

pixabay/geralt
pixabay/geralt
Tous les pays occidentaux ont commencé l’évacuation de leurs ressortissants, depuis la prise de Kaboul le 15 août 2021 par les Talibans. Une logistique monstrueuse et complexe, alors que les tensions sont fortes dans la capitale afghane et que des dizaines de milliers d’habitants tentent de fuir le pays. Sur les pays occidentaux pèse aussi la pression internationale de ne pas laisser leurs collaborateurs sur place alors que leurs vies seraient menacées.

Les États-Unis, principale force militaire en Afghanistan, a évacué, entre le 14 et le 22 août 2021, près de 28.000 personnes selon la Maison Blanche, et les opérations continuent. Joe Biden commence toutefois à douter qu’il sera possible d’évacuer tous ceux qui doivent l’être avant la date limite de retrait des troupes. Les Américains prévoyaient en effet d'avoir quitté le territoire afghan en date du 31 août 2021 : « nous espérons que nous ne devrons pas prolonger », a déclaré à la presse le Président américain.

Les Talibans attaque la résistance

Tandis que les occidentaux retirent leurs troupes, le pays se dirige vers une guerre civile : la résistance s’est organisée dans la vallée du Panchir, au nord-est de Kaboul, sous le commandement d’Ahmad Massoud. Des milliers d’Afghans refusant le régime Taliban se seraient rendus dans cette vallée, certains pour s’armer et résister.

Les Talibans n’ont pas tardé à réagir : dimanche 22 août 2021 ils ont annoncé qu’une première offensive contre l’armée résistante a été lancée avec des centaines de soldats. Le Front national de résistance (FNR) promet « un conflit de longue durée » dans le cas où aucun accord d’ordre politique ne serait atteint avec les nouveaux dirigeants du pays.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Août 2021 - 14:47 Afghanistan : vers une guerre civile ?