Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Une réunion inédite de sous-marins français et américain en Écosse




Publié par le 2 Mai 2022

Le 26 avril dernier sur les réseaux sociaux, ont été publiées plusieurs photos de sous-marins nucléaire d’attaque (SNA) de classe Rubis français, et de classe Virginia américain, aux abords de la base navale militaire britannique de Faslane, en Écosse.



Des sous-marins français et américain identifiés en Écosse

SNA de classe Rubis - Wikipedia
SNA de classe Rubis - Wikipedia
En matière de sous-marins, les relations entre la France et les États-Unis semblent s’être réchauffées. La brouille causée par l’abandon du contrat de constructions de sous-marins pour l’Australie auprès de Naval Group, semble être oubliée, six mois après le fiasco diplomatique orchestré en sous-main par les États-Unis. Les deux pays semblent de nouveau main dans la main, à plusieurs dizaines de mètres de fonds.

Le 26 avril dernier, sur les réseaux sociaux, ont été publiées plusieurs photos de SNA français et américain, aux abords de la base navale militaire britannique de Faslane, HMNB Clyde, en Écosse. Cette base abrite les SNA britanniques de classe Astute, ainsi que les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de classe Vanguard. Une rencontre de haut vol particulièrement inédite.

Un message adressé à Moscou ?

Traditionnellement, la Marine nationale française communique très peu sur les escales de ses sous-marins. Ce qui n’est pas le cas de l’US Navy, ni même de la Royal Navy, qui aiment bien pouvoir partager ce genre d’évènements. Cette fois-ci, le silence radio a semble-t-il été total. Peut-être en raison du climat géopolitique et militaire ambiant, avec la guerre en Ukraine.

Sans aucune explication avancée, on peut penser que cette réunion au sommet peut être vue comme un message à l’adresse de Moscou, empêtré dans ce conflit en Ukraine. Pour rappel, la base navale militaire de Faslane représente un point stratégique dans le passage GIUK (Groenland, Islande, Royaume-Uni). Un passage régulièrement emprunté par les sous-marins russes.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.