Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Robopex : une expérimentation décevante au Sahel




Publié par le 5 Mai 2022

La mule robotisée Robopex a été déployée récemment au Sahel avec le 126ème régiment d’infanterie de Brive. Une première expérimentation en opération extérieure qui s’est avérée décevante.



Le Robopex déployé au Sahel

Robopex : une expérimentation décevante au Sahel
En 2019, l’Agence de l’innovation de défense sélectionnait la mule robotisée Robopex, conçue par le groupe GACI Rugged Systems, associé au groupe israélien Roboteam. Entre mars et juin 2021, le groupement tactique Bison, composé principalement du 126ème régiment d’infanterie de Brive percevait quatre de ces mules, pour son déploiement sur la plateforme opérationnelle désert de Gao, au Mali.

Pour l’Armée de Terre, c’est une nouveauté. C’est la première fois que des drones terrestres sont déployés en opération extérieure. Le but de ces mules robotisées est simple, sur le papier. Transporter de lourdes charges sur de longues distances afin d’alléger le quotidien des troupes au sol. Le Robopex est en effet capable de transporter jusqu’à 750 kilos de matériel pendant huit heures, à une vitesse de 8km/h.

Le ministère des Armées n'est pas satisfait

Les quatre mules robotisées étant rentrées du Mali, et la Défense gardant le silence sur cette expérimentation, le député François Cornut-Gentille a adressé une question écrite au ministère des Armées. La réponse est arrivée le 3 mai dernier. Une réponse qui laisse penser à un bilan en demi-teinte pour cette première expérimentation.

On peut y lire que « le tractage de ces mules par un véhicule de combat ne semble pas être recommandé pour les amener sur la zone d’évolution », que « les contraintes d’un robot électrique nécessitant un moyen dédié pour la recharge sont trop importantes pour permettre un engagement en milieu déstructuré », et que « les limites anticipées de ces systèmes, non conçus pour les besoins de l’armée de Terre, ont également pu être éprouvées ». Bref, une copie à revoir.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Mai 2022 - 08:49 Cognac : deux Rafale entrent en collision