Enderi






Facebook
Twitter
YouTube



















Matières premières

L’Afrique, continent convoité : une malédiction des matières premières ?

L’Afrique a de l’or sous les pieds : la richesse en ressources naturelles du continent noir ne fait aucun doute. L’abondance de métaux précieux (manganèse, chrome, platine, or, terres rares – au total environ 30 % des réserves mondiales de minerais) comme d’hydrocarbures (7,6 % des réserves de pétrole, 7,5 % de gaz) et la puissance démographique (1,28 milliard d’habitants en 2018, nombre qui...

​Le Sénégal, puissance pétrogazière en devenir ?

Le pays de la Téranga est peut-être à l’aube d’un âge d’or énergétique.

​Les défis du gaz en Europe, deux mots d’ordre : diversifier et sécuriser.

Les tensions croissantes avec la Russie depuis la crise ukrainienne de 2014, ont accéléré les différents projets européens pour sécuriser et diversifier ses importations de gaz naturel.

Marché africain des hydrocarbures : tendances pour 2019

En Afrique les marchés des hydrocarbures changent peu à peu de physionomie. Elections, mégaprojets, concurrence géopolitique… L’année 2019 apporte son lot de défis. La contribution de l’Afrique dans le marché mondial des hydrocarbures est encore faible avec une production qui avoisine les 4 millions de barils par jour, soit 4 % de la consommation mondiale. Les projections sont néanmoins...

Du nouveau dans la géopolitique des matières premières

Les métaux et terres rares, les critical minerals, sont devenues un enjeu géopolitique majeur. Trois aspects essentiels dans la redistribution actuelle des cartes : des besoins d’extraction qui croissent de manière exponentielle, le quasi-monopole des chinois dans les aimants à métaux rares sur lesquels repose la « transition énergétique et l’existence de ressources encore inexploitées en Afrique...

Le North Sea Wind Power Hub marque-t-il le début d’une collaboration européenne pour l’énergie renouvelable ?

Projet pharaonique, le North Sea Wind Power Hub ambitionne de fournir en électricité 80 millions d’Européens. Implantées dans la mer du Nord et fonctionnelles à l'horizon 2050, ces îles artificielles pourront alimenter le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark et la Norvège et ainsi permettre à l’Europe du Nord d’être à la pointe de l’énergie propre.