Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Le projet TARAMMAA, le nouveau radar du Rafale F4




Publié par le 17 Octobre 2022

Le radar RBE2, qui équipe actuellement les chasseurs Rafale français, fut à son lancement l’un des appareils de poursuite et de détection les plus avancés du moment. Ce dernier va avoir un successeur, le projet TARAMMAA. Qui fera encore mieux.



Un projet de nouveau radar pour le Rafale F4

Rafale Wikipedia
Rafale Wikipedia
Une faible vulnérabilité au brouillage électronique, un milliard d’opérations par seconde, la poursuite de quarante cibles, et l’engagement de huit cibles simultanément. Voici ce que permet l’actuel radar du chasseur français Rafale, le RBE2 (Radar à balayage électronique deux plans) à antenne passive. Ce radar, qui équipe l’avion de chasse de chez Dassault pourrait avoir prochainement un successeur, qui fera encore mieux.

D’après le magazine spécialisé Air Fan, dans un numéro spécial dédié au Rafale F4, la Direction générale de l’armement plancherait actuellement sur un projet scientifique et technique (PST) appelé TARAMMAA. Derrière cet acronyme qui prêtera à sourire, se cache le terme suivant : Technologies et architecture radar MLU multivoies à antenne active.

Améliorer les capacités de détection et de traitement du Rafale

L’objectif d’un tel projet est d’améliorer les performances des modules émetteurs-récepteurs du radar, et d’implanter une nouvelle architecture logicielle et matérielle. Selon le peu d’informations que l’on a de ce projet, le but serait également de faire en sorte qu’une partie du traitement des informations par le radar se fasse directement au niveau de l’antenne et non plus dans les calculateurs de l’appareil.

En attendant que ce nouveau radar voit le jour, le prochain Rafale, dans sa version F4.1 sera équipé d’un radar RBE2 AESA. Ce radar sera doté lui-même d’un mode Ground Moving Targer Indicator (GMTI) spécialisé dans la détection et la poursuite des cibles au sol, ainsi que d’un mode SAR pour l’élaboration de cartes sol radars à très haute résolution.



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 21:26 Police du ciel : une hausse des interventions en 2023