Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


La Corée du Nord envisagerait de transformer ses vieux avions en drones kamikazes




Publié par Jean-Baptiste Le Roux le 28 Août 2023

La Corée du Nord, dans une démarche de modernisation de sa stratégie militaire face à une flotte aérienne vieillissante, envisage de transformer ses vieux avions de combat en drones kamikazes.



Une flotte aérienne nord-coréenne vieillissante

Wikipedia J-6
Wikipedia J-6
La Corée du Nord possède une force aérienne imposante, avec des estimations allant de 500 à 800 avions de combat. Toutefois, ces avions sont majoritairement obsolètes, datant des années 1950 et 1960, face à la puissance aérienne moderne de la Corée du Sud. Le MiG-29 "Fulcrum", le plus récent des avions nord-coréens, date des années 1980, et seule la moitié de ceux acquis serait encore en état de vol.

Face à cette obsolescence, ces avions seraient quasiment sans défense en cas d'affrontement avec des avions sud-coréens ou américains modernes. La capacité de la flotte nord-coréenne à faire face à des adversaires contemporains est donc sérieusement remise en question.

Un programme audacieux pour transformer des avions en drones

Selon le quotidien Korean Times, citant des sources du renseignement sud-coréen, la Corée du Nord aurait entamé un programme pour reconvertir ces avions obsolètes en drones "kamikazes". Ces drones pourraient servir à attaquer les infrastructures industrielles et stratégiques de la Corée du Sud. Ce nouveau dispositif pourrait également être utilisé pour saturer ou leurrer les défenses aériennes adverses.

Cette démarche nord-coréenne rappelle celle de la Chine qui, en 2021, avait également reconverti des avions désuets, comme le Shenyang J-6, en drones, après les avoir retirés de ses escadrons de combat. La Corée du Nord semble donc s'inspirer de pratiques régionales pour optimiser ses ressources militaires.



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Février 2024 - 11:20 L'avenir du Tigre : un hélicoptère robotisé ?