Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Armée de l’Air et de l’Espace passe commande de neuf Pilatus à la Suisse




Publié par le 19 Juillet 2021

La France vient de passer commande de neuf avions d’entraînement PC-21 à l’entreprise suisse Pilatus.



Une nouvelle commande de PC-21 chez Pilatus

Armée de l'Air et de l'Espace
Armée de l'Air et de l'Espace
Pas rancuniers les Français ! La Suisse a finalement dénigré le Rafale au profit du F-35 américain. Ce qui n’a pas empêché l’Hexagone de se tourner vers ses amis helvètes pour ses avions d’entraînement. L’Armée de l’Air et de l’Espace vient en effet de passer commande de neuf avions d’apprentissage PC-21 à l’entreprise suisse Pilatus. Et ce n’est pas la première commande de ce type.

En 2017, l’Hexagone commandait en effet 17 appareils de ce type, pour l’entraînement des pilotes de son Armée de l’Air et de l’Espace. Rebelote en 2021 avec neuf autres appareils. Un timing très serré qui n’a pas manqué d’étonner les plus observateurs des spécialistes de la Défense en France. Et d’indigner certaines personnalités qui appellent désormais à réduire la voilure de la coopération franco-suisse.

Une coopération militaire qui fait grincer des dents

Une coopération qui selon eux, à savoir le groupe de réflexion Mars, n’irait qu’à sens unique. Il faut dire qu’outre la commande de F-35 au détriment du Rafale français, la Suisse a récemment opté pour le système de défense américain Patriot, là encore au détriment du système SAMP/T développé par MBDA et Thales. Un double contrat estimé à 6,4 milliards d’euros.

S’agissant des avions d’entraînement Pilatus, on sait que la décision d’achat a été prise il y a quelques semaines par la Direction générale de l’armement. Ce qui rajoute au côté express de la commande. Il n’empêche que ces appareils restent très appréciés des pilotes de l’Armée de l’Air et de l’Espace, notamment sur la base aérienne de Cognac où ils sont en service depuis 2018.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Point de vue

Mexique, la Révolution contre la Révolution

Deux défaites : le Viet Nam et l’Afghanistan

De génération mutilée à génération engagée, n’y a-t-il qu’un pas ?

Quelles conditions pour une coopération transatlantique rénovée et fructueuse ?