Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Armée de Terre a perçu les premiers blindés Jaguar




Publié par le 10 Février 2022

Ce nouveau blindé de 25 tonnes est équipé d’un canon de 40 mm. Destiné à des missions de reconnaissance et de combat, il se veut particulièrement polyvalent.



Le remplaçant de l'AMX 10

Jaguar - Nexter
Jaguar - Nexter
Les premiers régiments de l’Armée de Terre seront équipés mi-2023 du nouveau blindé Jaguar. En attendant, la Défense en a déjà perçu une vingtaine pour se former à ce nouvel engin blindé destiné à la fois à des missions de reconnaissance, et de combat. Doté de six roues motrices, le Jaguar n’est pas à proprement parlé un char. Il est cependant plus rapide qu’un blindé conventionnel, malgré ses 25 tonnes.

Doté d’un canon de 40mm, (moins imposant que le canon de 90mm d’autres chars de l’Armée de Terre), il peut également embarquer quatre missiles sol-sol antichars capables d’atteindre en moins de quinze secondes une cible mobile jusqu’à 4.000 mètres. À terme, le Jaguar est destiné à remplacer les AMX 10 et les Sagaie, en service depuis 40 ans dans les armées françaises.

Un élément clé du système Scorpion

Le Jaguar s’inscrit pleinement dans le nouveau système Scorpion de l’Armée de Terre, à l’image du transport de troupe Griffon qui commence à trouver sa place au sein de plusieurs unités françaises. L’objectif d’un tel programme est d’intégrer ces véhicules blindés connectés ultramodernes au combat terrestre, afin de changer la nature des affrontements, via notamment une analyse tactique en temps réel.

Le Jaguar embarquera trois membres d’équipage, qui auront à leur disposition un panel d’outils numériques dernier cri. Dans le cadre de la loi de programmation militaire, 135 Jaguar devraient équiper l’Armée de Terre en 2025, 300 à horizon 2030. Fabriqué par Nexter, ce blindé idéal pour des raids blindés coûte entre 6 et 7 millions d’euros.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >