Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Des drones sous-marins armés pour la Défense ?




Publié par Jean-Baptiste Le Roux le 5 Juin 2023

Face à l'essor des nouveaux champs de conflictualité, le Ministère des Armées français se prépare à franchir une nouvelle frontière technologique. Un drone sous-marin océanique armé est dans les cartons, avec l'ambition de répondre aux enjeux de défense de demain.



Un projet de drones sous-marins à la pointe de l'innovation

Naval Group
Naval Group
Le projet de Loi de programmation militaire 2024-30 réserve une enveloppe de 10 milliards d'euros pour l'innovation. Parmi les axes prioritaires, l'intention de développer un drone sous-marin océanique a été évoquée, sans plus de détails. Cette annonce vient confirmer une orientation précédemment indiquée par l'Agence de l'Innovation de Défense en 2022.

Dans cette optique, la Direction générale de l'armement (DGA) a anticipé en contractant avec Naval Group. Le but ? Préparer un programme baptisé UCUV (Unmanned Combat Underwater Vehicles). Le drone sous-marin en question se caractérisera par sa grande autonomie, sa portée étendue et son armement.

Les multiples capacités d'un tel engin

L'UCUV aura un rôle crucial dans la lutte sous-marine. Multi-missions, il sera déployé pour du renseignement, de la surveillance et des frappes. L'objectif de ces études est d'établir une feuille de route pour un futur programme d'armement. Le drone sous-marin sera capable de longues missions endurantes, pouvant être lancé et récupéré depuis un navire de surface.

Naval Group a déjà fait un pas dans cette direction avec le DSMO (drone sous-marin océanique), présenté en 2021. Ce drone de dix mètres, d'une dizaine de tonnes, est capable de naviguer à 150 mètres de profondeur à une vitesse de 15 noeuds, et ce pendant plusieurs semaines grâce à une pile à combustible à hydrogène. Les fonctions envisagées pour le DSMO sont variées, allant de l'éclaireur pour un groupe aéronaval à la sécurisation de la sortie de sous-marins nucléaires. Une conception que le futur UCUV pourrait bien surpasser...



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Février 2024 - 11:20 L'avenir du Tigre : un hélicoptère robotisé ?