Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Coronavirus : l’armée appelée en renfort en cas de confinement général ?




Publié par le 16 Mars 2020

L’exécutif réfléchit actuellement à une mise en confinement général du pays, pour tenter d’enrayer l’épidémie de coronavirus. Dans ce cas, l’armée pourrait être appelée en renfort.



Vers un confinement total ?

Wikipedia
Wikipedia
Ce week-end, il a fait beau. Très beau même. Dans les parcs, sur les marchés municipaux, les Français étaient nombreux à profiter du soleil. Un comportement totalement contraire à celui prôné par les autorités, qui les avaient pourtant appelés à rester chez eux au maximum. De quoi pousser le gouvernement à réfléchir à une mise en confinement total, pour enrayer la propagation de l’épidémie de Covid-19.

En effet, le virus ne circule pas. Concrètement, ce sont les personnes qui le portent qui circulent, et qui le propagent. Un confinement total, qui se caractériserait par une interdiction complète de sortir de chez soi, sauf pour aller au travail dans les cas où le télétravail est impossible, et pour aller faire ses courses, avec un couvre-feu en fin de journée, permettrait de limiter au maximum les déplacements.

Un coup de main des armées pour faire respecter le confinement

Les rumeurs de confinement total vont bon train actuellement. Certaines affirment qu’il pourrait être annoncé dans la semaine. En cas de confinement, les déplacements sur le territoire seraient alors interdits. Et pour contrôler tout cela, l’armée pourrait être appelée en renfort. C’est d’ailleurs le cas à l’étranger. En effet, en Allemagne, en Espagne, et bien sûr en Italie, les militaires ont été mis à contribution pour faire respecter les consignes.

En France, le son de cloche pourrait être le même. Le Figaro, citant une source du ministère des Armées, explique que « les armées sont solidaires en fonction de leurs moyens ». Il ne faut cependant pas alimenter les passions et déchaîner les fantasmes d’une intervention militaire d’envergure sur le sol national. Pour l’instant, rien n’a été annoncé. La France retient son souffle, La Défense aussi.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >