Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Coronavirus : Dassault prête deux avions à l'Armée de l'air




Publié par le 6 Avril 2020

Le ministère des Armées a indiqué dimanche 5 avril dernier que le groupe Dassault Aviation avait à sa disposition deux Falcon destiné à effectuer des transferts de personnel soignant.



Dassault Aviation prête deux Falcon à l'armée pour transférer le personnel soignant

Wikipedia
Wikipedia
La Défense continue de s'organiser face à l'épidémie de Covid-19, avec le soutien d'industriels historiques du secteur. Dimanche 5 avril dernier, le ministère des Armées a indiqué que le groupe industriel Dassault Aviation avait mis à sa disposition deux appareils Falcon. Des avions intégrés à l'opération Résilience, et dont la mission sera d'effectuer des transferts de personnel soignant.

Ces deux appareils viennent renforcer les moyens déployés dans le cadre du dispositif Résilience, annoncé en mars dernier à Mulhouse par le président de la République, pour faire face à l'afflux de malades de l'épidémie de coronavirus, dans les services de soin et de réanimation de France.

Une offre valable un mois et renouvelable

Les deux appareils mis à disposition par Dassault sont un Falcon 900 et un Falcon 8X. Ils peuvent accueillir respectivement 13 et 15 passagers. Dassault a indiqué que ces avions étaient mis à disposition de l'état-major de l'Armée de l'air, à ses frais, ce qui inclue l'équipage et le carburant des deux appareils. Une offre valable un mois, et renouvelable si besoin.

Ces deux avions n'ont pas vocation à transporter des personnes malades, à la différence de certains appareils, notamment des hélicoptères NH-90 mis à disposition du Samu par l'Armée de l'air. Les deux Falcon n'ont en effet pas reçu de préparation spécifique dans le but d'accueillir des malades du coronavirus. 




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Novembre 2020 - 10:32 L’armée française teste un laser anti-drones