Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Taïwan : l’invasion chinoise n’est qu’une question de temps selon la CIA




Publié par Aurélie GIRAUD le 25 Juillet 2022

Selon la CIA, la guerre menée par la Russie en Ukraine inspire le pouvoir chinois qui serait prêt pour une invasion du territoire taïwanais.



Une invasion dans les prochaines années

« Il nous semble que [la guerre en Ukraine vue par Pékin] ne modifie pas vraiment la question de savoir si les dirigeants chinois pouvaient choisir d'utiliser la force contre Taïwan dans les prochaines années, mais quand et comment ils le feront », a déclaré Bill Burns, le patron de la CIA, lors d’une intervention au forum sur la sécurité Aspen aux États-Unis. Depuis plusieurs années, les États-Unis s'inquiètent des pressions grandissantes que la Chine exerce sur Taïwan. Mais ce ne sont pas les seuls. Le Japon craint également une invasion chinoise sur l’île.

Dans son livre blanc consacré aux risques géopolitiques internationaux, le Japon s’inquiète également de la menace que représente la Chine pour Taïwan. Le document émis par le gouvernement japonais parle longuement de Taïwan mais consacre également un chapitre entier sur la guerre en Ukraine. « Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, Taïwan cherche à renforcer davantage ses efforts d'autodéfense », estime le ministère de la Défense nippon.

Une attaque avec une force dominante

Pour le Japon, comme pour la CIA, l’exemple de la guerre en Ukraine a enseigné aux Chinois qu’il fallait avoir une force dominante pour espérer gagner rapidement une guerre. « Je pense que la leçon que retiennent les dirigeants chinois et les militaires est qu'il est nécessaire de rassembler une force largement dominante », a déclaré Bill Burns. Il est également revenu sur le fait que gagner une guerre passe également par le « contrôle de l'espace informationnel » et par la préparation aux sanctions internationales.

La Chine de son côté ne parle pas d’invasion de Taïwan. En effet, pour le gouvernement chinois, l’Etat taïwanais fait partie intégrante de la Chine. La Chine appelle les États-Unis à reconnaître une seule Chine. « C'est seulement en suivant strictement la politique d'une Chine unique, en nous alliant pour nous opposer à l'indépendance de Taïwan, que nous pourrons avoir une réunification pacifique », a déclaré Qin Gang, ambassadeur de Chine aux États-Unis, également invité au forum de sécurité Aspen.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >