Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour l’Armée de l’air, le drone Eurodrone devra être armé




Publié par le 28 Octobre 2019

S’adapter aux besoins et aux menaces. C’est dans un tel contexte que le CEMAA, le général Philippe Lavigne, a demandé à ce que le programme Eurodrone accouche d’un drone armé.



Un drone MALE armé

Wikipedia
Wikipedia
Le journal La Tribune croit savoir que le chef d’état-major de l’armée de l’air, le général Philippe Lavigne, n’a pas mâché ses mots devant la commission de Défense de l’Assemblée nationale. Auditionné au sujet du futur drone de l’Armée de l’air, le CEMAA a exprimé son souhait le plus vif que le programme Eurodrone donne naissance à un drone MALE armé.

Le programme Eurodrone est une coopération militaire et industrielle de quatre Etats : l’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie, sous le pilotage de nos voisins d’outre-Rhin. Actuellement, la France dispose d’un drone américain, le Reaper, dont les premières versions armées devraient être livrées d’ici la fin de l’année. Pour le général Philippe Lavigne, cela ne suffit pas.

Un premier système livré en 2025 ?

C’est pour cette raison qu’il a indiqué aux députés de la commission de Défense, d’après La Tribune, que le futur drone MALE européen devrait être à la fois armé et équipé de technologies capables d’effectuer du renseignement électromagnétique. Des capacités supérieures à celui du Reaper, qu’il va falloir financer. Pour l’instant, le volet financier est au point mort.

En effet, la Direction Générale pour l’Armement a confirmé au Sénat, toujours selon La Tribune, que le coût du drone Male d’Eurodrone était trop élevé. Des négociations sont actuellement en cours à ce sujet. Elles pourraient aboutir d’ici la fin de l’année. Quant à la date de livraison du premier système Eurodrone à la France, La Tribune croit savoir qu’elle est prévue pour 2025.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >