Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Maroc va acheter 36 hélicoptères Apache




Publié par le 21 Novembre 2019

Le département d’État américain chargé de la sécurité a indiqué que le Maroc souhaitait acquérir 36 hélicoptères de combat AH-64 E Apache.



36 hélicoptères Apache pour le Maroc

Wikipedia
Wikipedia
L’hélicoptère de combat américain, dont la mise en service remonte à 1984, continue de séduire. Le département d’État américain chargé de la sécurité (DSCA) a indiqué que le Maroc souhaitait acquérir 36 de ces aéronefs, dans leur dernière version, AH-64 E. Dans le détail, le royaume marocain a précisé que cette commande représentait 24 nouveaux hélicoptères, et douze autres en option. Le Maroc sera ainsi le 17ème pays au monde à utiliser l’Apache.

Pour rappel, l’Apache est un hélicoptère de combat américain, fabriqué par Boeing, McDonnell Douglas et Hughes Aircraft. Son premier vol remonte au 30 septembre 1975, et sa mise en service, dans les années 80. Il accueille un pilote, et un tireur, et peut emporter un armement lourd air-sol, mais également air-air, principalement des missiles AGM-114 Hellfire, des roquettes Hydra-70, et un canon M230 de 30 mm.

4,25 milliards de dollars pour remplacer des Gazelles vieillissantes

Au total, cette commande représente un montant de 4,25 milliards de dollars. On sait que la certification requise pour la transaction a d’ores et déjà été délivrée par l’Agence américaine chargée de la défense et de la coopération sécuritaire, et que le Congrès américain a également été avisé de cette vente.

Les États-Unis se sont félicités d’une telle vente, qui vient selon eux améliorer la sécurité du Maroc, pays essentiel dans le cadre de la stabilité politique d’Afrique du Nord. Une vente qui permettra également aux deux nations de renforcer leur « interopérabilité » sur le terrain. Ces appareils viennent remplacer les SA-342 Gazelle, actuellement en service dans l’armée marocaine.
 




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.