Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

La Norvège annule sa commande de 14 hélicoptères NH90




Publié par le 13 Juin 2022

C’est le retard de trop. La Norvège vient d’annuler sa commande de 14 hélicoptères NH90. Un coup dur pour le consortium européen NH Industries (NHI).



Huit hélicoptères opérationnels sur treize livrés

NH90 - Wikipedia
NH90 - Wikipedia
Le Norvégien est patient mais il ne faut pas en abuser. Plus de 20 ans après avoir passé commande, la Norvège vient d’annuler son contrat de 14 hélicoptères NH90 auprès du consortium NH Industries (NHI). Un groupe qui comporte notamment Airbus Helicopters, Leonardo et Fokker. La raison d’une telle annulation ? Beaucoup de retards de livraison et des problèmes de disponibilité, qui auront fini par excéder les Norvégiens.

Il faut dire que plus de 20 ans après avoir passé commandé, le résultat n’est guère brillant. Sur les 13 appareils déjà livrés, seulement huit hélicoptères NH90 étaient pleinement opérationnels. Ces aéronefs étaient initialement destinés à remplir des missions de garde-côtes et de lutte anti sous-marine. Autre problème en cause : le temps de vol. ll avait été estimé à 3.900 heures par an. En réalité, d’après la Norvège, il n’excède pas 700.

Un remboursement d'environ 500 millions d'euros

Le ministre de la Défense norvégien, Bjorn Arild Gram, a estimé en des termes plutôt diplomatiques que « quel que soit le nombre d’heures travaillées par nos techniciens et le nombre de pièces de rechange commandées, cela ne rendra pas le NH90 capable de répondre aux besoins de l’armée norvégienne ». La Norvège compte bien rendre les 13 hélicoptères, et demander un remboursement d’environ 500 millions d’euros.

Pour le groupement NH Industries, c’est une vraie déception. Le groupe industriel réfute les allégations norvégiennes et estime que cette annulation n’a aucun fondement juridique. Autant dire que l’affaire est loin d’être réglée. En attendant, la Norvège a indiqué s’être mise à la recherche d’une alternative à cet hélicoptère européen.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.