Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

La Défense s’engage en faveur de l’insertion des jeunes




Publié par le 12 Août 2021

La ministre des Armées et le Garde des Sceaux ont signé un protocole destiné à favoriser l’insertion sociale et professionnelle de jeunes confiés par la Justice à la protection judiciaire de la jeunesse.



L'expertise des Armées en matière d'insertion

Defense.gouv
Defense.gouv
L’Armée, l’école de la vie, et un moyen de se créer un avenir ? Florence Parly et Eric Dupond-Moretti semblent en être convaincus. Les deux ministres ont récemment signé un protocole destiné à favoriser l’insertion sociale et professionnelle de jeunes Français confiés par la Justice à la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

La ministre des Armées et le Garde des Sceaux se sont ainsi engagés dans une démarche conjointe de leurs deux ministères, à favoriser l’insertion de mineurs ou de jeunes majeurs nécessitant un accompagnement et un soutien, dans le but de leur permettre de construire un nouveau projet professionnel. Un domaine où les Armées ont leur mot à dire, et une expertise à faire valoir.

Améliorer la connaissance mutuelle entre les Armées et la protection judiciaire de la jeunesse

Le protocole en question veut, en premier lieu, améliorer la connaissance mutuelle de la PJJ et des Armées, à travers un partage d’informations, la mise en place de référents, la visite d’unités militaires, la présentation des formations et des métiers de la Défense, ainsi qu’à travers des propositions d’orientation ciblées pour les jeunes.

Ce protocole aura également pour but de valoriser les dispositifs existants, tels que les passerelles entre la PJJ et le service militaire volontaire (SMV). Il sera également question d’étudier le développement des Travaux d’intérêt général au sein des Armées. Enfin, le protocole souhaite expérimenter de nouveaux domaines d’action pour mieux favoriser l’intégration des jeunes dans les Armées.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Point de vue

Mexique, la Révolution contre la Révolution

Deux défaites : le Viet Nam et l’Afghanistan

De génération mutilée à génération engagée, n’y a-t-il qu’un pas ?

Quelles conditions pour une coopération transatlantique rénovée et fructueuse ?