Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Armée de Terre à la recherche de son nouveau fusil de précision




Publié par le 11 Janvier 2021

La Défense a lancé un appel d’offre destiné à équiper l’Armée de Terre d’un fusil de précision multi-calibres. Les candidats ne sont pas nombreux.



Deux calibres pour une même arme

Pouvoir tirer deux munitions différentes avec un seul fusil, via un simple changement de canon. Voici le cahier des charges de l’appel d’offre lancé par l’Armée de Terre, qui se cherche son nouveau fusil de précision. Actuellement, les tireurs d’élite de l’Armée de Terre ont le choix entre différentes armes, tirant différentes munitions. Les plus utilisées étant les calibres .408 CheyTac et .50.

L’appel d’offres piloté par la SIMMT vise à équiper les forces de l’Armée de Terre d’un fusil étant capable de tirer les deux munitions, via un simple changement de canon. Le budget d’un tel changement a été estimé entre 340.000 et 3,5 millions d’euros. Il comprend également un accord cadre de sept ans avec le fabriquant. Le dépôt limite des candidatures a été fixé au 15 février prochain.

Un avantage sur le terrain

Actuellement, seuls peu de fusils présents sur le marché permettent une telle modularité. On retrouve ainsi le Hard Target Interdiction de l’Américain Desert Tech, l’Accuracy International de fabrication britannique, et l’AX 50 ELR distribué en France par TR Equipment. Ces trois armes permettent, via un démontage et un remontage du canon, de changer de calibre très rapidement. Ce qui ouvre le champ des possibles pour les opérateurs sur le terrain.

Cela fait plusieurs années que les tireurs d’élite de l’Armée de Terre utilisent le calibre .50 (12,7 mm), que ce soit avec le fusil Barrett ou avec le Hécate II de fabrication française, considéré comme l’un des meilleurs fusils de précision du marché. Récemment, certaines unités spécialisées du COS se sont dotées du calibre .408 CT, avec le fusil canadien CDX-40.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.