Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Pas de video

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Georges Soros à la conquête de la république Démocratique du Congo




Publié par La Rédaction le 14 Mai 2021

Cette réflexion est, en partie, tirée de l'ouvrage de Stéphanie Erbs, Vincent Brabe et Olivier Laurent, « Les réseaux Soros à la conquête de l’Afrique » paru chez VA Editions.



Ecoutez le podcast VA-DE MECUM sur Georges Soros et la République démocratique du Congo


La première grande opération qui fait la fortune et la renommée de Georges Soros porte sur la livre. En 1992, le Royaume-Uni connaît une crise économique majeure. Le 16 septembre, George Soros vend à découvert 10 milliards de livres sterling, contraignant la Banque d’Angleterre à sortir la monnaie britannique du Système Monétaire Européen. S’ensuit une chute de la livre qui permet à George Soros de gagner 1,1 milliard de dollars. Avec cette opération spectaculaire, Soros, surnommé « l’homme qui fit sauter la Banque d’Angleterre », devient une figure incontournable du paysage économique mondial.

Parallèlement à ses opérations financières, George Soros développe activement ses activités philanthropiques depuis la fin des années 1970.

Il convient de commencer en disant la chose suivante : il faut bien comprendre qu’à partir du moment où un occidental s’intéresse de près aux affaires africaines, il faut se pencher sur le sujet.
Le risque de néo-colonialisme est accru et les tentions avec les pays africains se font de plus en plus courantes. Il s’agit de garder un esprit critique pour finalement être à l’affut des signes annonciateurs d’une situation problématique en Afrique. Mais il faut aussi garder en tête le fait que certains contrats sont bons pour les africains et qu’une surveillance trop forte de leurs affaires intérieures et extérieurs n’est pas positive non plus.
Parmi les pays dans lesquels Soros est intervenu pour animer la protestation contre les régimes en place, il y a la République démocratique du Congo. En Afrique centrale, Soros emploierait des leviers intéressants.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Mai 2021 - 11:57 Brésil 1964, Souvenir d'un coup d'Etat


Point de vue

Mexique, la Révolution contre la Révolution

Deux défaites : le Viet Nam et l’Afghanistan

De génération mutilée à génération engagée, n’y a-t-il qu’un pas ?

Quelles conditions pour une coopération transatlantique rénovée et fructueuse ?