Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Forces spéciales : vers un renouvellement des véhicules de patrouille




Publié par le 4 Avril 2022

C’est l’histoire d’un serpent de mer qui n’en finit pas. Les véhicules du Commandement des Opérations Spéciales, livrés en 2019, vont une nouvelle fois faire l’objet d’un renouvellement.



Forces spéciales : l'état préoccupant des véhicules en dotation

VLRA Arquus
VLRA Arquus
S’il est des véhicules militaires soumis à des conditions d’utilisation particulièrement rudes et intenses, ce sont bien ceux du Commandement des Opérations Spéciales. Et lorsque l’industrie a du mal à suivre la cadence, le déploiement opérationnel de ces forces non-conventionnelles peut rapidement battre de l’aile. Or, depuis des années, les forces spéciales se battent avec des véhicules de moins en moins adaptés aux nouvelles conditions de combat.

En 2014, un rapport du Sénat jugeait déjà l’état de ces véhicules, VPS et VLRA en première ligne, préoccupant. En 2016, la DGA confiait alors à Arquus le soin de produire 241 véhicules légers de forces spéciales (VLFS) et 202 Poids Lourds des Forces Spéciales (PLFS) pour les remplacer. En 2017, le COS déclarait de son côté que les PLFS ne correspondaient pas vraiment à ses besoins, et qu’en plus les véhicules souffraient de dysfonctionnements. Renvoi vers l’industriel.

Arquus vs Technamm

En 2019, les PLFS améliorés (standard 1) sont de nouveau livrés au COS. Mais ils demeurent encore trop limités dans les usages des forces spéciales. Ils vont donc, une fois encore, retourner chez Arquus pour être reconditionnés et livrés au Groupement de commandos de Montagne (GCM) ainsi qu’au Groupement de commandos parachutistes (GCP).

Les autres unités de forces spéciales devront attendre le standard 2 du PLFS pour remplacer une partie des VLRA vieillissants. En attendant, le COS a commandé à Technamm plusieurs exemplaires du VOSAPP, un véhicule 6x6, dont la maquette est en cours de finalisation. Le constructeur doit également fournir des véhicules de patrouille spéciale destinés à faire patienter les unités commandos dans l’attente du VLFS d’Arquus.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.