Enderi






Facebook
Twitter
YouTube

















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Défense : Arquus veut poursuivre ses livraisons de matériel aux armées




Publié par le 2 Avril 2020

D'après le quotidien La Tribune, l'entreprise spécialisée dans le matériel de Défense voudrait poursuivre ses livraisons de véhicules à la Direction Générale de l'Armement.



Un état des lieux des unités produites par Arquus

Wikipedia
Wikipedia
Coronavirus ou pas, Arquus ne compte visiblement pas perdre de temps. Le quotidien La Tribune croit savoir que l'entreprise spécialisée dans les blindés légers a réalisé un inventaire de sa production, destinée à être rapidement mise à disposition des armées. Un inventaire réalisé d'après La Tribune dans le cadre du plan de continuité d'activité de l'entreprise, destiné à soutenir l'Armée de Terre dans ses différents engagements opérationnels.

À l'issue de cette état des lieux, Arquus a ainsi pu identifier près de 300 véhicules qui pourraient être livrés rapidement à La Défense. Parmi eux, des véhicules blindés ou pas, mais également des véhicules revalorisés parmi les véhicules neufs. Récemment, 13 VAB ont pu être livrés à l'Armée de Terre. Des véhicules adaptés aux opérations en cours.

Une production à l'arrêt à cause du coronavirus

Suite à cet inventaire, Arquus aurait engagé le dialogue avec la Direction Générale de l'Armement (DGA), ainsi que la structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT). Précisons que ces véhicules ont été produits avant la crise du coronavirus. Les sites d'Arquus ont en effet vu leurs activités suspendues du fait de l'épidémie de Covid-19.

À noter que bien que la production d'Arquus soit au point mort à cause du coronavirus, l'industriel français a tenu à maintenir une activité de soutien sur certains sites, notamment en ce qui concerne la réception et la livraison de pièces de rechange pour les véhicules livrés aux Armées.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.