Enderi

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Commandement des Opérations Spéciales : vers un nouveau système de parachute pour les chuteurs opérationnels




Publié par le 5 Septembre 2022

Commandé en 2016, ce système SMTCOPS de type « Phantom Canopy » permettra aux chuteurs opérationnels du Commandement des Opérations Spéciales d’emporter une charge supérieure au système actuel.



Un contrat de 80 millions d'euros

SMTCOPS
SMTCOPS
Les premières livraisons sont prévues d’ici la fin de l’année. Et il était temps… Commandé en 2016 par les unités du Commandement des Opérations Spéciales (COS), le nouveau Système de mise à terre des chuteurs opérationnels [SMTCOPS], de type « Phantom Canopy », a été partiellement qualifié par la Direction générale de l’armement (DGA), a-t-elle précisé le 1er septembre dernier.

Ce contrat, destiné à remplacer les parachutes G9 des forces spéciales, d’une charge limitée à 160 kilos, a mis du temps à se mettre en place. D’un montant de 80 millions d’euros, il a été passé avec Zodiac Aerosafety Systems, une entreprise du groupe Safran, pour la livraison de 755 SMTCOPS. Mais le retard apporté à ce marché a poussé entre temps certaines unités des forces spéciales, comme le CPA10 ou encore le Commando Hubert, à se procurer temporairement des parachutes Hi-5 Airborne Systems.

Une charge de 200 kilos

La patience étant l’une des qualités premières des forces spéciales, ces SMTCOPS devraient pointer le bout de leur nez d’ici la fin de l’année. Et leurs performances sont prometteuses. Ce système permet en effet de sauter au-delà de 9.000 mètres et de parcourir une distance sous voile d’environ 50 kilomètres. Et contrairement au système actuel, la charge maximale est augmentée, à 200 kilos (chuteur et équipement compris).

Le système de Zodiac Aerosafety Systems intègre la voile PHANTOM 400, réputée pour de belles performances en matière de stabilité et de confort. Il dispose d’un harnais ergonomique adapté aux longues chutes sous voile à très haute altitude, et aux atterrissages de jour comme de nuit, y compris sur des terrains difficiles. Il permettra enfin de larguer des colis autopilotés qui pourront suivre jusqu’à 18 chuteurs simultanément.




Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.