Enderi






Facebook
Twitter
YouTube



















Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

« Chronique de la Mondialisation »




Publié par Romain Lambert le 27 Février 2019

L’auteur nous raconte dans son livre l’évolution économique de la deuxième moitié du XXe siècle. Il nous décrit l’univers du marketing mondial qu’il connaît bien. Le terme de « mondialisation » prend ici tout son sens.



« Chronique de la Mondialisation »
Vous venez de publier le livre « Chronique de la Mondialisation » dans un contexte de remise en cause de ce phénomène en Europe, pouvez-vous exprimez votre point de vue ?

Il ne se passe pas de jours sans que la Mondialisation ne fasse pas de victimes directes ou indirectes dans notre pays. L’histoire Ford de Blanquefort n’en est-elle pas l’illustration concrète ?

Si vous deviez exprimer en quelques mots les éléments d’Histoire que vous développez dans ces pages, que diriez-vous ?
Les exemples donnés dans mon livre dénoncent des agissements pernicieux ayant conduit à la disparition de l’entreprise « reprise » pour l’une et au contraire les effets bénéfiques produits pour la seconde en accentuant sa popularité et son succès.

Quel apport particulier/regard différent, estimez-vous apporter au sujet traité ?
En qualité de témoin et d’acteur, je pense être en mesure de donner un avis objectif sur le management de ces groupes tentaculaires qui ont conduit à leur perte tant d’entreprises viables.
 
À quel public vous adressez-vous en priorité et quel message souhaitez-vous lui adresser pour l’inviter à lire votre livre ? 
Je pense que ce livre présente un intérêt pour un public varié, plus particulièrement pour les jeunes lecteurs qui n’ont pas connu les périodes relatées.
 
Avez-vous d’autres projets en cours, un rendez-vous à donner à vos lecteurs ?
J’ai en préparation un livre intitulé « Le Croisé du Périgord » qui traitera de l’influence des Templiers sur ceux qui ont habité leurs Commanderies.
 
 



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.