Articles les plus lus ce mois

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Intelligence stratégique au Canada



Publié par Christian MARCON, Benjamin DREVETON le 20 Novembre 2018

La Revue Internationale d’Intelligence Économique ouvre une série de numéros spéciaux dits « Regards internationaux » consacrés à l’intelligence économique telle qu’elle se pratique à l’étranger.



Cliquer sur l'image pour commander le n°
Cliquer sur l'image pour commander le n°
Si l’on peut faire l’hypothèse qu’il existe des invariants de l’intelligence économique quel que soit le contexte local (la nécessité de l’information, de l’action collective, l’existence de logiques d’influence…), chacun devine que la pratique de l’intelligence économique est traversée par les dimensions culturelles propres à chaque pays. Le rapport Henri Martre, dès 1994, a décrit des modèles nationaux articulant structure organisationnelle nationale, rapports entre le secteur privé et les organismes publics, culture du renseignement et de l’action collective…
La Revue Internationale d’Intelligence Économique accueille régulièrement des articles de chercheurs issus de la francophonie. Ses comités comptent en leur sein des chercheurs de plusieurs pays. Mais cela ne suffit pas.
Nous faisons maintenant le choix d’aller plus loin dans notre dimension internationale en questionnant l’intelligence économique telle qu’elle se pratique hors de nos frontières, en confiant la réalisation de ces « Regards internationaux » à des chercheurs reconnus internationalement. Ils sont les mieux à même de susciter et coordonner une réflexion sur l’intelligence économique dans leur pays. Leur confier des numéros, c’est littéralement travailler en confiance avec eux. Nous nous engageons à leurs côtés. La revue demeure garante de la qualité scientifique du travail réalisé.
Nous sommes heureux et honorés d’ouvrir ces « Regards internationaux » par un numéro consacré à l’intelligence « stratégique » canadienne — l’expression « intelligence économique » n’ayant pas cours au Canada. Monica Mallowan, professeure agrégée en sciences de l’information à l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick) et Jonathan Calof, professeur en sciences de gestion à la Telfer School of Business de l’Université d’Ottawa (Ontario) comptent indiscutablement parmi les plus renommés spécialistes universitaires canadiens de l’intelligence stratégique/competitive intelligence. De la rédaction de l’appel à article à la sélection finale des textes, ils ont collaboré à l’élaboration de ce numéro de qualité dans lequel le lecteur va beaucoup apprendre.
Le Canada étant bilingue, les auteurs de ce numéro s’expriment tantôt en français, tantôt en anglais. À chaque fois que cela aura du sens, la revue publiera des articles en anglais à côté des articles en français. Des numéros sont en préparation sur l’intelligence économique brésilienne, l’intelligence économique marocaine…
Dans l’introduction du présent numéro, les professeurs Mallowan et Calof exposent le projet qui sous-tend ce numéro de la revue et annoncent les articles que nous publions. Nous vous invitons à lire cette introduction avant d’aborder des articles.
Ce numéro comporte également une courte partie « Varia » qui accueille un article de deux auteurs algériens, Rafik Missoum et Mustapha Bouroubi, lesquels portent une réflexion sur la possibilité pour l’Algérie de se construire un avantage concurrentiel dans le secteur des TIC grâce à une approche en termes d’intelligence économique. Elle est complétée par la recension de deux ouvrages : Les dirigeants face à l’information de Pascal Junghans, et Infodictat. Résister et s’informer à l’ère du digital de Pascal Frion.
Si l’on peut faire l’hypothèse qu’il existe des invariants de l’intelligence économique quel que soit le contexte local (la nécessité de l’information, de l’action collective, l’existence de logiques d’influence…), chacun devine que la pratique de l’intelligence économique est traversée par les dimensions culturelles propres à chaque pays. Le rapport Henri Martre, dès 1994, a décrit des modèles nationaux articulant structure organisationnelle nationale, rapports entre le secteur privé et les organismes publics, culture du renseignement et de l’action collective…
La Revue Internationale d’Intelligence Économique accueille régulièrement des articles de chercheurs issus de la francophonie. Ses comités comptent en leur sein des chercheurs de plusieurs pays. Mais cela ne suffit pas.
Nous faisons maintenant le choix d’aller plus loin dans notre dimension internationale en questionnant l’intelligence économique telle qu’elle se pratique hors de nos frontières, en confiant la réalisation de ces « Regards internationaux » à des chercheurs reconnus internationalement. Ils sont les mieux à même de susciter et coordonner une réflexion sur l’intelligence économique dans leur pays. Leur confier des numéros, c’est littéralement travailler en confiance avec eux. Nous nous engageons à leurs côtés. La revue demeure garante de la qualité scientifique du travail réalisé.
Nous sommes heureux et honorés d’ouvrir ces « Regards internationaux » par un numéro consacré à l’intelligence « stratégique » canadienne — l’expression « intelligence économique » n’ayant pas cours au Canada. Monica Mallowan, professeure agrégée en sciences de l’information à l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick) et Jonathan Calof, professeur en sciences de gestion à la Telfer School of Business de l’Université d’Ottawa (Ontario) comptent indiscutablement parmi les plus renommés spécialistes universitaires canadiens de l’intelligence stratégique/competitive intelligence. De la rédaction de l’appel à article à la sélection finale des textes, ils ont collaboré à l’élaboration de ce numéro de qualité dans lequel le lecteur va beaucoup apprendre.
Le Canada étant bilingue, les auteurs de ce numéro s’expriment tantôt en français, tantôt en anglais. À chaque fois que cela aura du sens, la revue publiera des articles en anglais à côté des articles en français. Des numéros sont en préparation sur l’intelligence économique brésilienne, l’intelligence économique marocaine…
Dans l’introduction du présent numéro, les professeurs Mallowan et Calof exposent le projet qui sous-tend ce numéro de la revue et annoncent les articles que nous publions. Nous vous invitons à lire cette introduction avant d’aborder des articles.
Ce numéro comporte également une courte partie « Varia » qui accueille un article de deux auteurs algériens, Rafik Missoum et Mustapha Bouroubi, lesquels portent une réflexion sur la possibilité pour l’Algérie de se construire un avantage concurrentiel dans le secteur des TIC grâce à une approche en termes d’intelligence économique. Elle est complétée par la recension de deux ouvrages : Les dirigeants face à l’information de Pascal Junghans, et Infodictat. Résister et s’informer à l’ère du digital de Pascal Frion.



Nouveau commentaire :

ENDERI promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction d'ENDERI se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.